Vidéo : la carte d’identité numérique sera disponible mi-2021 en France

Spread the love
Vidéo : la carte d'identité numérique sera disponible mi-2021 en France

La nouvelle carte d’identité française, qui sera dotée d’un nouveau format de type carte de crédit ainsi que d’une puce, sera mise en place en 2021, a confirmé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner au FIC.

Dans le cadre du règlement européen conçu pour harmoniser les cartes d’identité des pays membres de l’UE, cette nouvelle carte garantira la protection des données et la sécurité de l’usage, a assuré Christophe Castaner. “Nous avons l’objectif que la carte d’identité numérique soit mise [en place] à partir de 2021 (…) toujours avec ce souci d’équilibre entre la protection des données absolument indispensable, et en même temps la meilleure sécurité pour les usagers”, a déclaré le ministre en déplacement à Lille.

La législation européenne oblige la France à proposer cette carte d’identité numérique pour 2021. Mais le projet suscite des réserves chez les défenseurs des données privées, qui y voient un premier pas vers la société de la surveillance généralisée. “Quand c’est l’Etat qui est à la manœuvre, on se méfie, alors qu’à l’inverse avec tous les opérateurs privés (…) on donne toute une série de données de vie privées sans jamais s’en préoccuper”, a défendu le ministre.

publicité

Cinq projets structurants du contrat passé entre l’Etat et la filière industries de sécurité

L’identité numérique fait partie des cinq projets structurants du contrat passé entre l’Etat et la filière industries de sécurité. Ce projet Identité numérique est copiloté par Coralie Héritier, directrice générale d’IDnomic, et Philippe Cambriel, Executive Vice President Gemalto (Thales). Selon le calendrier indiqué, la première CNIE (Carte Nationale d’Identité Electronique) devrait effectivement voir le jour à la mi-2021. Les premiers services opérationnels dérivés de cette CNI sont prévus pour cette même année.

Interrogé par ailleurs sur le projet Alicem, Christophe Castaner a indiqué qu’il n’y avait “pas de calendrier” pour sa mise en oeuvre. Le mot d’ordre pour l’heure, c’est “d’expérimenter, de tester et d’être opérationnel ensuite dans cet équilibre”, a-t-il dit.

Leave a Reply