Les samedis se suivent, et les mêmes images de mobilisation des “gilets jaunes” se répètent.  Selon le ministère de l’Intérieur, 51 400 personnes ont manifesté, samedi 9 février, en France (contre 58 600  la semaine dernière), dont 4 000 manifestants à Paris (contre 10 500 la semaine dernière).

A Paris, des incidents ont éclaté à l’arrivée du cortège devant l’Assemblée nationale, où un manifestant a eu une main arrachée. Selon la préfecture de police, il a eu “quatre doigts arrachés”.

Des incidents ont eu lieu sur le parcours de la manifestation, qui est arrivée vers 16h30 près de la Tour Eiffel, dans une ambiance très tendue. Du mobilier urbain et des distributeurs de banques ont été cassés, une dizaine de véhicules a été incendiée, principalement des voitures de luxe, mais aussi une voiture de la mission antiterroriste militaire Sentinelle.

Let a comment