Vidéo : Elon Musk, “Nous avons appris à un singe à jouer a Pong avec son esprit”

Spread the love
Vidéo : Elon Musk,

Neuralink, la startup d’Elon Musk spécialisée dans les implants cérébraux, a publié une vidéo d’un singe appelé Pager qui a été équipé de puces lui permettant de jouer à un jeu de Pong avec son cerveau.

Le PDG de Tesla et SpaceX a créé Neuralink en 2017, la présentant comme la réponse humaine à l’intelligence artificielle, qui, selon lui, fera des humains des “chats domestiques” une fois que les algorithmes seront plus intelligents que les humains. Mais le premier objectif de la technologie, disait-il à l’époque, était d’aider les personnes souffrant de troubles neurologiques qui les empêchent de contrôler les mouvements des mains et des bras…

La vidéo de trois minutes de Pager illustre les travaux de la société jusqu’à présent, montrant apparemment un singe macaque contrôlant un curseur dans le jeu vidéo Pong sans utiliser ses mains. La vidéo montre d’abord Pager apprenant à utiliser un joystick pour atteindre des cibles graphiques sur un écran d’ordinateur. Le narrateur de Neuralink explique que Pager a deux implants dans les parties du cerveau qui contrôlent les mouvements des mains et des bras. Ces dispositifs s’appellent Link.

“Aujourd’hui, nous sommes heureux de révéler la capacité du Link à permettre à un singe macaque, nommé Pager, de déplacer un curseur sur un écran d’ordinateur avec une activité neuronale utilisant un dispositif d’enregistrement neuronal et de transmission de données entièrement implanté de 1024 électrodes, appelé N1 Link”, explique Neuralink dans un article. “Nous avons implanté le Link dans les zones de la main et du bras du cortex moteur, une partie du cerveau impliquée dans la planification et l’exécution des mouvements. Nous avons placé des Link de manière bilatérale : un dans le cortex moteur gauche (qui contrôle les mouvements du côté droit du corps) et un autre dans le cortex moteur droit (qui contrôle le côté gauche du corps).”

publicité

Un iPhone peut être couplé aux dispositifs Neuralink dans le cerveau du singe pour l’observer

Le narrateur de la vidéo explique : “Voici Pager, c’est un macaque de neuf ans à qui on a placé un Neuralink de chaque côté de son cerveau, il y a environ six semaines.”

“Si vous regardez attentivement, vous pouvez voir que la fourrure sur sa tête n’a pas encore complètement repoussé. Il a appris à interagir avec un ordinateur pour recevoir un savoureux smoothie à la banane à travers une paille.”

“Comme vous pouvez le voir, il est concentré et il joue entièrement de son plein gré”, dit le narrateur plus loin dans la vidéo. Le narrateur a expliqué qu’un iPhone peut être couplé aux dispositifs Neuralink dans le cerveau du singe pour l’observer. La connexion se fait “de la même manière que vous pouvez coupler votre téléphone à une enceinte Bluetooth”.

Campagne de recrutement

Les dispositifs lisent les régions du cortex moteur du singe pour observer les régions du cerveau qui changent avec, par exemple, un mouvement de la main vers le haut par rapport à un mouvement vers la droite.

Neuralink a publié la vidéo dans le cadre d’une campagne de recrutement. Outre des ingénieurs en logiciels et des experts en robotique, l’entreprise est également à la recherche de spécialistes des soins aux animaux pour l’aider dans sa mission de “développement d’interfaces cerveau-machine à bande passante ultra-haute pour connecter les humains et les ordinateurs”.

“Neuralink est à la recherche de spécialistes des soins aux animaux motivés qui aiment travailler dans un environnement de recherche au rythme rapide. Les spécialistes des soins aux animaux dans ce rôle travailleront en étroite collaboration avec une équipe multidisciplinaire pour soutenir la recherche et le développement d’interfaces cerveau-machine dans des modèles animaux. Le personnel qui occupera ce poste s’occupera des animaux, administrera des traitements, réalisera des expériences et participera à des procédures chirurgicales”, peut-on lire dans l’offre d’emploi.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply