Ils ont été violemment pris à partie. Samedi 12 janvier 2019, en marge de la manifestation des gilets jaunes réunis à Rouen pour l’acte IX de la mobilisation, deux journalistes de LCI ont été pris pour cible par des manifestants.

VIDÉO. Des journalistes de LCI violemment pris à partie, à Rouen (document Paris-Normandie) :

Deux journalistes et deux agents de sécurité

Sur sa chaîne, LCI a confirmé l’agression de deux de ses journalistes, mobilisés à Rouen. « Ils étaient accompagnés de deux agents de sécurité », précise la chaîne.

D’après la préfecture de la Seine-Maritime, qui confirme les informations de Paris-Normandie, l’un des agents de sécurité serait venu au secours de son collègue. Il a alors été agressé par des manifestants et souffre d’une fracture du nez.

Les quatre membres de l’équipe ont déposé plainte au commissariat de police de Rouen.

62 interpellations en Seine-Maritime

En fin de journée, la préfecture de la Seine-Maritime faisait état de 62 interpellations dans le département : 29 à Rouen, 30 au Havre et trois du côté du centre commercial de Barentin.

Tout au long de cette nouvelle journée sous tension, manifestants et forces de l’ordre se sont affrontés, notamment à Rouen et au Havre où l’on recense plusieurs incendies, caillassages, tirs de Flashball, usages de bombes lacrymogènes et tirs de projectiles.

Au total, la préfecture de la Seine-Maritime estime à 4 000 le nombe de manifestants mobilisés au cours de la journée à Rouen, 2 000 au Havre et une cinquantaine à Fécamp. Des gilets jaunes se sont également rassemblés sur les ronds-points, toujours occupés en fin de journée.

Advertisements

Let a comment