VIDEO. Cessez-le-feu entre Israël et le Hamas : “Nous reprendrons les hostilités si nous sommes attaqués de no – Franceinfo

Spread the love

“Nous reprendrons les hostilités si nous sommes attaqués de nouveau”, a mis en garde vendredi 21 mai sur franceinfo Simon Seroussi, porte-parole de l’ambassade d’Israël à Paris, alors qu’un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas est entré en vigueur ce vendredi matin à 2h après 11 jours d’affrontements.

franceinfo : Le cessez-le-feu est-il respecté pour le moment ?

Simon Seroussi : Le cessez-le-feu est entré en vigueur à 2h du matin, heure de Jérusalem. Il a été validé par le cabinet de sécurité du gouvernement israélien. Pour savoir si ce cessez-le-feu tiendra il faut poser la question au côté palestinien, au côté du Hamas. Tant qu’aucun missile ne sera tiré depuis Gaza l’armée israélienne ne répondra pas et ne fera pas feu.

Que se passera-t-il si vous êtes à nouveau attaqués ?

En moins de 11 jours, plus de 4 000 missiles ont été tirés sur des zones civiles israéliennes. Quatre millions d’Israéliens ont vécu l’enfer pendant ces 11 jours. Chaque missile à plusieurs dizaines de kilos d’explosifs. Si nous n’avions pas ce système anti-missile ce serait des milliers d’Israéliens qui seraient morts aujourd’hui. Notre armée doit faire tout ce qu’elle peut afin de défendre les civils. Donc nous reprendrons les hostilités si nous sommes attaqués de nouveau.

Pensez-vous que le cessez-le-feu va durer ?

J’espère qu’il durera, c’est dans l’intérêt de l’Etat d’Israël. Je rappelle que c’est un conflit que nous n’avons pas voulu, que les hostilités ont été lancées par le Hamas avec des centaines de missiles qui ont été tirés il y a 11 jours, de manière soudaine, préméditée, sur Jérusalem et des villes israéliennes pour des raisons internes. Le Hamas qui était déçu de l’annulation des élections palestiniennes a voulu obtenir par la force ce qu’il n’a pu obtenir par les urnes.

Des discussions ont-elles lieu entre Israël et les différents mouvements palestiniens ?

Non. Le cessez-le-feu a été obtenu grâce à une médiation de l’Egypte. Nous souhaitons arriver à des négociations comme cela a été fait par le passé. Tant que le Hamas n’acceptera pas les conditions du quartet qui ont été données, notamment par l’Union européenne, qui sont l’arrêt de la violence, la reconnaissance de l’Etat d’Israël, la reconnaissance des accords passés, nous ne discuterons pas avec le Hamas directement.

Leave a Reply