Advertisements

VIDEO. “Aucun élève ne doit rester au bord du chemin” : Jean-Michel Blanquer détaille l’organisation après … – Franceinfo

Spread the love

“Nous rentrons dans une nouvelle étape de la lutte contre le coronavirus”. Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer s’est exprimé, jeudi 12 mars, après l’annonce par Emmanuel Macron de la fermeture des crèches, écoles et universités pour freiner la propagation du nouveau coronavirus

>> Epidémie de coronavirus : six choses à savoir sur la fermeture de tous les établissements scolaires en France <<

Le ministre de l’Éducation a tenu à rappeler que la fermeture totale des écoles ne signifiait pas que les élèves étaient en vacances, en soulignant qu‘”aucun enfant ne doit rester au bord du chemin” en cette période de cours à distance. “La période qui s’ouvre n’est pas une période où les enfants ne doivent pas travailler, au contraire, ils sont en situation de continuité, simplement les modalités évoluent”, a-t-il déclaré lors d’un point presse. 

Jean-Michel Blanquer a également précisé qu’il était “prématuré de fixer une date” pour la fin de cette mesure exceptionnelle dans l’histoire de l’Éducation nationale. Mais il a évoqué une fermeture au moins jusqu’à la fin des vacances de printemps.

Concernant la mise en place de l’enseignement à distance, le ministère s’engage à “accompagner ceux qui n’ont pas d’équipement informatique”, soit environ 5% des élèves, grâce à l’appui des collectivités territoriales. “Ce qui est important, c’est qu’aucun enfant ne reste au bord du chemin”, a-t-il insisté.

Jean-Michel Blanquer a également confirmé le projet annoncé par Emmanuel Macron d’un service minimum de garde pour les enfants des personnels soignants ou essentiels à la gestion de la crise. “Ca va prendre un peu de temps”, a-t-il néanmoins averti. En ce qui concerne les examens et concours, il s’est déclaré favorable à leur maintien “au cas par cas”, sans plus de précision.

Advertisements

Leave a Reply