Ventes de yearlings à Deauville: le chiffre d’affaire dépasse les 40 millions d’euros – Le Figaro

Spread the love

Les ventes aux enchères de yearlings (pur-sang anglais d’un an révolu) à Deauville ont enregistré un chiffre d’affaires de 40,2 millions d’euros, en baisse par rapport à 2019, après une année contrariée par l’épidémie de Covid-19, ont indiqué les organisateurs.

«Sur l’ensemble des trois jours, les résultats sont honorables», a commenté l’agence de vente Arqana qui organise l’événement. En 21 ans, c’est seulement la troisième fois que le chiffre d’affaires des ventes dépasse les 40 millions d’euros, a-t-on précisé de même source. Les organisateurs ont enregistré leur plus belle vente dimanche: une fille de Dubawi, un étalon européen présenté par le Haras d’Etreham et propriété de Thierry Gillier, fondateur de l’enseigne de luxe Zadig & Voltaire.

La pouliche a été acquise par le courtier Charles Gordon Watson pour la somme de 2,4 millions d’euros et pour le compte de la milliardaire britannique Lady Bamford. Le prix moyen des yearlings vendus cette année à Deauville a atteint 162.638 euros pour 324 chevaux présentés, a indiqué Arqana dans un communiqué. Un prix en baisse d’environ 13% par rapport au pic de 2019. Toutefois, 76% des chevaux ont trouvé preneurs, en légère hausse par rapport à 2019, «un chiffre stable et solide qui est important pour nous», ont souligné les organisateurs.

«Gros volumes de vente»

En 2020, les ventes avaient eu lieu en septembre en raison de la pandémie et 494 chevaux avaient été proposés aux acheteurs dans une formule originale comprenant de «gros volumes de vente». En 2019, le chiffre d’affaires des ventes de yearlings avait atteint 43 millions d’euros, un record et une hausse significative de 17% par rapport aux ventes de 2018.

L’agence de vente Arqana, deuxième agence de vente de yearlings après Tattersalls en Angleterre, a lancé ces ventes en 2000 et organisait l’événement qui compte parmi les plus prestigieuses enchères de yearlings en France.

Leave a Reply