Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi – LCI

Spread the love

ÉPIDÉMIE – Le Premier ministre et le ministre de la Santé étaient ce jeudi en visite au centre hospitalier d’Angoulême. À cette occasion, Jean Castex a fait un point sur la situation sanitaire “préoccupante” en France et annoncé un nouveau conseil de défense dès lundi.

Première sortie publique de Jean Castex ce jeudi depuis sa mise à l’isolement pour cause de Covid. Le Premier ministre était en déplacement à Angoulême, en compagnie d’Olivier Véran, pour présenter les conséquences locales du Ségur de la santé. Les deux hommes ont visité une pharmacie de la ville et se sont rendus ensuite au centre hospitalier de Girac où ils ont notamment visité les urgences. L’occasion de faire un point sur la situation sanitaire alors que la présence du variant Omicron est désormais officielle  en France métropolitaine, où trois premiers cas ont été détectés ce jeudi.

Toute l’info sur

La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

“La 5ᵉ vague de la pandémie qui frappe le monde et l’Europe en particulier, est particulièrement forte”, a souligné le Premier ministre. “On sait déjà qu’elle est plus forte que la quatrième vague”, a-t-il prévenu. À ce sujet, “un nouveau conseil de défense sanitaire se tiendra lundi prochain”, a-t-il indiqué afin de “voir s’il y a lieu de prendre des mesures complémentaires”.

Hausse de 60% des cas en une semaine

“La situation est préoccupante”, a relevé Jean Castex, en citant des chiffres orientés à la hausse, avec une “progression de 60% des cas constatés en une semaine et un taux de reproduction désormais à 1,55, tandis que le taux de positivité des tests est à 5,7%”, a-t-il précisé, indiquant que cela se répercutait sur l’hôpital. “La pression augmente, il y avait 1900 patients en réanimation mercredi”, a-t-il dit.

Face au découragement qui pourrait gagner les citoyens, le Premier ministre s’est voulu déterminé. “On a su à chaque fois s’adapter. Mais cette pandémie repose avant tout sur la responsabilité individuelle et collective et sur nos efforts qu’il faut sans cesse poursuivre et amplifier”, a-t-il martelé, rappelant qu‘”une personne vaccinée a quatre fois moins de chance d’attraper le virus qu’une personne non-vaccinée ou qui refuse la vaccination. Et surtout, douze fois moins de chance de développer une forme grave de la maladie”. “La vaccination est et demeure l’arme majeure pour faire face à la pandémie”, a-t-il insisté.

Lire aussi

Concernant la troisième dose de rappel, Jean Castex a assuré que “personne ne sera laissé sans possibilité de faire son rappel avant l’échéance du 15 janvier”, date à laquelle le pass sanitaire commencera à ne plus être valable pour les personnes n’ayant pas reçu d’injection complémentaire dans les temps impartis. Il a par ailleurs indiqué qu’un record a été battu mercredi “avec 500.000 doses de rappel administrées en une journée”, tout en précisant que “plus de 4 millions de rendez-vous ont été pris depuis une semaine” et les annonces d’Olivier Véran. Pour répondre à la demande, “300 nouveaux centres de vaccination vont rouvrir dans les prochaines semaines”, a-t-il annoncé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT – Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Covid-19 : l’Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Cinquième vague : l’épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de “10 à 20%”

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : “La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques”, réagit Emmanuel Macron

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l’ambition d’une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez “modifier votre choix” et accepter tous les cookies.

Leave a Reply