Valéry Giscard d’Estaing est-il vraiment le «père» du regroupement familial ? – Le Figaro

Spread the love

LA VÉRIFICATION – L’ex-chef de l’État, décédé le 2 décembre, a souvent été accusé d’avoir favorisé ce mode d’entrée des étrangers en France. Qu’en est-il réellement ?

LA QUESTION. C’est devenu une marque indélébile laissée sur le septennat de Valéry Giscard d’Estaing. Le très controversé droit au regroupement familial est souvent mis au compte de l’ex-chef de l’État, décédé le 2 décembre à 94 ans, des suites du Covid-19. Au grand dam de l’ancien président, qui regrettait lui-même, en décembre 2018, que «des médias ou pseudos médias (l’)accusent d’avoir ouvert les frontières».

«Erreur» selon Nicolas Sarkozy, «pompe aspirante de l’immigration» pour Marine Le Pen, «question» qui «peut être posée» selon Manuel Valls… Le regroupement familial, procédure par laquelle un étranger en situation régulière peut faire venir son conjoint et ses enfants mineurs sous conditions, reste l’épouvantail de responsables politiques, surtout à droite et au Rassemblement national (RN). Une majorité (55%) de Français en souhaite même la «suppression», selon un récent sondage Ifop pour Le Figaro . «VGE» l’a-t-il vraiment favorisé ?

LA VÉRIFICATION. Le regroupement familial

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Le Figaro

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply