Vaccins : en gériatrie, des soignants rétifs – Libération

Spread the love
Covid-19

Article réservé aux abonnés

La pandémie de Covid-19 en Francedossier

Le succès limité de la campagne parmi les personnels les plus en contact avec des patients vulnérables a poussé le ministre de la Santé à menacer de rendre obligatoire le vaccin pour certains professionnels de santé. Dans les hôpitaux, les médecins sont parfois désemparés.

C’est une réalité potentiellement mortifère à l’heure où le variant Delta du Covid-19, plus contagieux, menace. De celle qui pourrait pousser le ministre de la Santé, Olivier Véran, à exécuter sa menace d’instaurer une obligation vaccinale pour «certains soignants» à la rentrée : les établissements qui prennent en charge des personnes âgées, souvent atteintes de comorbidités ou immunodéficientes, et donc vulnérables face au Covid, sont ceux où la couverture vaccinale des professionnels de santé est la plus faible, bien au-delà des Ehpad, que Véran a pointés jeudi. Une menace qu’il a réitérée mardi en l’élargissant à tous les soignants.

Le 26 juin, le président de la Commission médicale d’établissement de l’AP-HP, Rémi Salomon, s’en est inquiété dans un mail interne à ses confrères que Libé a consulté : «Je regarde le tableau de bord des vaccinations et je constate de manière assez frappante que les hôpitaux gériatriques sont nettement en dessous de la moyenne» du g…

Leave a Reply