Vaccination : un démarrage difficile pour le site du gouvernement Santé.fr

Spread the love

C’est un lancement pour le moins compliqué. Le site Santé.fr devait dès ce jeudi assurer la prise de rendez-vous pour la vaccination contre le covid-19 qui démarre ce lundi pour le grand public. Selon Le Parisien, le démarrage s’est déroulé sans trop de soucis dans la matinée, mais très vite des internautes ont fait remonter des lenteurs, voire l’impossibilité d’accéder au portail. Un peu plus tard, on pouvait lire : « le service est en cours de maintenance ».

« Ça va susciter un rush, c’est tout à fait normal »

Contactée par le quotidien, la Direction générale de la santé a précisé « on nous a fait remonter des soucis de maintenance. Le site sera remis en route quand l’opération sera terminée ». Il s’agirait selon nos confrères d’une mise à jour des centres de vaccination sur le site.

De son côté, le premier ministre, Jean Castex, avait anticipé les problèmes en déclarant ce jeudi lors d’une visite à Metz : « C’est un jour important pour le début des prises de rendez-vous pour les personnes de plus de 75 ans. Les choses se mettent en place, mais il faudra aussi être patient, parce qu’évidemment ça va susciter un rush, c’est tout à fait normal ».

Depuis ces bugs, il n’est désormais plus possible d’utiliser Santé.fr. On peut lire le message : « la publication des centres de vaccination Covid-19 sur Santé.fr aura lieu demain à 8h. Dès ce moment et à condition d’être éligible, vous pourrez prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone dans le centre de votre choix. »

Pour rappel, le gouvernement a aussi fait le choix de confier à Doctolib, Maiia et Keldoc la mise en place de la phase « grand public » de la campagne de vaccination. Les Français peuvent donc utiliser ces plateformes ainsi que le site Sante.fr. Cette décision ne fait pas l’unanimité et des membres de l’opposition, parmi lesquels le député de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, regrettent l’implication d’entreprises privées dans ce dispositif.

Leave a Reply