Vaccination : les rendez-vous Pfizer et Moderna déjà ouverts pour les plus de 60 ans – Le Parisien

Spread the love

La chasse aux rendez-vous est ouverte. Depuis ce lundi, tous les plus de 55 ans peuvent se faire vacciner, mais seulement avec le vaccin AstraZeneca, parfois boudé. Dès vendredi, en revanche, tous les plus de 60 ans deviendront éligibles à une première dose de Pfizer/BioNTech et Moderna, les deux vaccins à ARN stars de la campagne. Ce mardi, le ministère de la Santé annonce que les « jeunes » seniors peuvent d’ores et déjà réserver un créneau dans les centres de vaccination.

« Les plus de 60 ans peuvent prendre rendez-vous (dès maintenant) si la date de vaccination se situe au-delà du 16 avril », explique le ministère interrogé par Le Parisien sur la possibilité de réserver des créneaux affichés actuellement pour les plus de 70 ans sur les plateformes. Concrètement, sur Doctolib, cela consiste à outrepasser les avertissements du site indiquant que vous n’êtes pas éligible pour les créneaux Pfizer ou Moderna si vous n’avez pas encore 70 ans ou certaines comorbidités de manière dérogatoire. Une anomalie qui sera rectifiée rapidement selon le ministère de la Santé : « A partir du mercredi 14 avril, l’information sera actualisée sur Doctolib, Maiia et Keldoc ».

Ces nouvelles consignes n’ont pas encore été relayées à tous les acteurs de terrain, selon les constatations que nous avons effectuées en ce début de semaine. La pratique des centres de vaccination est souvent liée à leur gestion des doses prévues et à la demande locale. Ainsi, au centre de Créteil, les réservations se font sur Doctolib ou par téléphone, mais uniquement du jour pour le lendemain, selon les indications de la personne chargée de l’accueil téléphonique : « Nous ouvrirons les réservations pour les plus de 60 ans sans comorbidités à partir de vendredi, la date officielle ». Sauf changement de programme, jeudi pour vendredi, seuls les plus de 70 ans et les plus de 55 ans atteints de comorbidités pourront tenter leur chance.

«Faire beaucoup de pédagogie»

A Saint-Denis, la standardiste que nous avons contactée n’était pas encore informée de l’ouverture aux plus de 60 ans… sauf pour la Seine-Saint-Denis. « Vos parents vivent dans le département ? Dans ce cas, on a ouvert les rendez-vous depuis la fin de semaine à toutes les personnes de plus de 60 ans sans comorbidités. Cette décision a été prise parce que le département est très touché. C’est vraiment dommage, parce que très peu de monde est au courant. Par contre, on doit faire beaucoup de pédagogie pour éviter les personnes d’autres départements qui tentent d’avoir un rendez-vous. »

A Troyes, le grand centre de vaccination du « Cube », une salle de spectacle, ouvre tous les dimanches. Dimanche et lundi, de nombreux créneaux étaient ouverts pour des injections de Moderna le 18 avril. Sur le site Doctolib, ils étaient en théorie ouverts uniquement aux plus de 70 ans. En fin de réservation, il était même demandé de certifier sur l’honneur avoir plus de… 75 ans. Vérification faite par téléphone ce lundi après une trentaine de tentatives, la secrétaire médicale expliquait : « Rappelez-moi les dates de naissance ? C’est parfait, pour le week-end prochain, depuis ce lundi, on prend toutes les personnes de plus de 60 ans. Vos rendez-vous sont confirmés ».

Pour le moment, le site n’avait pas eu de consigne afin de repousser la date de la deuxième dose de 28 à 42 jours et maintenait cet espacement au moment de fixer un rendez-vous pour le rappel. « Ce délai sera automatiquement rallongé à partir de ce milieu de semaine, précise le ministère de la Santé. Mais le médecin peut décider de revenir à 28 jours s’il le juge nécessaire pour des personnes plus fragiles. » Cette mesure annoncée par Olivier Véran doit permettre de réaliser 1,8 million de premières injections supplémentaires au cours de la deuxième quinzaine du mois de mai.

Leave a Reply