Vaccination : Emmanuel Macron envisage une troisième dose pour «la rentrée» – Le Figaro

Spread the love

Le président de la République veut cibler les populations «âgées» et «fragiles», qui pourraient avoir besoin d’un rappel.

Jamais deux sans trois. Face à la montée du variant Delta, l’exécutif s’est engagé dans une course de vitesse et accélère la vaccination depuis l’allocution d’Emmanuel Macron le 12 juillet dernier. Dans une nouvelle vidéo publiée jeudi sur Instagram et TikTok, le chef de l’État répond à la question qui taraude bon nombre de Français: «Une troisième dose de vaccin sera-t-elle nécessaire ? » Sur ce sujet, Emmanuel Macron l’affirme: «Il est maintenant établi que pour lutter contre ce virus, il faut des rappels.» Si la Haute autorité de santé devrait rendre un avis d’ici fin août, de premiers arbitrages gouvernementaux seront dévoilés la semaine prochaine. Avant même qu’ils soient rendus publics, le président de la République prend clairement position. «Il faudra vraisemblablement une troisième dose. Pas pour tout le monde, tout de suite. Mais en tout cas, pour les plus fragiles et les plus âgés.» «À ce stade», indique-t-il, ces populations cibles seront les seules concernées.

Selon le ministère de la Santé, «pour la plupart des gens, le vaccin est encore efficace neuf mois après la première injection», même s’il n’est pas aussi affirmatif pour la période d’un an après. Avec la crainte d’une nouvelle saturation des hôpitaux, Emmanuel Macron et le gouvernement se «préparent» à «faire cette troisième dose.» «Nous le ferons à partir de la rentrée», affirme le chef de l’État. D’ici fin août, un plan global sur ce rappel vaccinal devrait être établi avec les autorités sanitaires. Au total, 64,5% de Français ont au moins reçu une dose de vaccin, 53% sont complètement vaccinés.

Quelques heures avant l’avis du Conseil constitutionnel sur le texte de loi sanitaire, Emmanuel Macron continue son opération de communication sur les réseaux sociaux. Depuis le début de la semaine, le président de la République répond aux questions des internautes sur des réseaux sociaux très prisés par les jeunes. Avec cette stratégie, le chef de l’État souhaite pousser les feux de la vaccination, et contrer les mouvements antivax dont une nouvelle manifestation est prévue samedi. Mobilisations dont la violence et la participation seront scrutées par l’exécutif.

Leave a Reply