Vaccin contre le Covid : tous les plus de 18 ans ont-ils vraiment intérêt à recevoir une troisième dose ? – Le Figaro

Spread the love
more

LA VÉRIFICATION – L’Agence européenne du médicament a approuvé l’administration d’une troisième dose de vaccin Pfizer pour l’ensemble de la population adulte, et non plus seulement aux personnes fragiles.

LA QUESTION. L’Agence européenne du médicament (EMA) a déclaré mardi 5 octobre qu’une troisième dose du vaccin Pfizer «pouvait être envisagée» par les systèmes de santé des pays européens pour les plus de 18 ans «au moins six mois après la deuxième dose». En France, la Haute autorité de santé (HAS) ne s’est pas encore prononcée sur le sujet. Quelle en est la réelle utilité ? C’est la question que posent de nombreux experts comme le cardiologue Florian Zores. «Quel est le bénéfice d’une troisième dose dans une population immunocompétente dont le risque absolu après deux doses est très faible ?», a-t-il notamment interrogé sur Twitter.

La balance bénéfice/risque de la troisième dose de vaccin Pfizer est-elle favorable et intéressante pour les adultes en bonne santé ?

VÉRIFIONS. Au niveau des risques pris, tout d’abord, et notamment des effets indésirables de la vaccination anti-Covid, «il n’y a pas d’inquiétudes particulières», assure Mathieu Molimard, chef du service de pharmacologie

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply