Utiliser votre smartphone au boulot pendant les pauses ? Une mauvaise idée

Spread the love

C’est un réflexe que l’on a tous ou presque. Peu importe notre travail quotidien, nos activités, notre rythme… A l’heure de faire une petite pause, on prend le smartphone et on scrolle notre fil Facebook, Twitter, Instagram, on regarde nos sites d’actualité préféré et les dernières actualités de Presse-Citron. Oui mais voilà. Il faudrait plutôt prendre le temps de couper, de vraiment se déconnecter. Tel est le résultat d’une étude menée par la Rutgers Business School. On vous explique.

Le smartphone ne vous aide pas à couper

C’est une étude qui a été menée sur un panel plutôt limité, il faut le reconnaître : 414 étudiants. Les organisateurs de l’étude leur ont demandé de résoudre des mots croisés difficiles. A la moitié du travail, trois groupes ont été créés :

  • Un groupe qui a fait une pause avec son smartphone.
  • Un groupe qu a eu le droit à du papier ou à un ordinateur.
  • Un groupe qu in’a pas eu de pause du tout.

Puis, les participants ont repris l’étude. Bilan ? Ceux qui ont eu les plus mauvais résultats, ceux qui présentaient le plus de fatigue mentale, appartenaient au premier groupe. Ils ont mis 19% plus de temps à réaliser le reste du travail et ont réalisé 22% moins de problèmes que les autres. De quoi prouver que cela nuit réellement à notre capacité de construction.

Pour l’auteure de l’étude, Terri Kurtzberg, cette étude montre que :

Le fait de prendre votre smartphone entre deux activités est devenu quelque chose de commun. Mais il est important de montrer les coûts associés avec le fait de prendre son smartphone de façon très régulière. On pense que ce n’est pas différent de n’importe quelle autre pause, mais il y a une augmentation du risque de distraction.

De quoi donner raison à tous ceux qui pensent que les smartphones devraient être interdits en classe.

Leave a Reply