Utilisateurs d’iPhone, Zoom n’enverra plus vos données à Facebook

Spread the love
Utilisateurs d'iPhone, Zoom n'enverra plus vos données à Facebook

Faute avouée à moitié réparée ? Après avoir été mise en cause la semaine passée, la direction de Zoom a indiqué que la version iOS de sa célèbre application de vidéoconférence a été mise à jour pour supprimer le code qui envoyait les données de l’utilisateur à Facebook.

Cette mise à jour fait suite à une analyse de la carte mère qui a révélé que l’application iOS de Zoom envoyait des données d’analyse à l’interface de programmation d’application (API) Graph de Facebook, même pour les utilisateurs de Zoom qui ne disposent pas de compte Facebook. La société de vidéoconférence a également omis de mentionner ce type de transfert de données dans sa politique de confidentialité.

La direction de Zoom a publié vendredi une version mise à jour de son application iOS après avoir retiré le kit de développement logiciel (SDK) de Facebook qu’elle avait utilisé pour mettre en œuvre la fonction “Login with Faceboo” qui transférait les données de l’appareil vers l’API Graph de Facebook. Les données transférées comprenaient le type et la version du système d’exploitation, l’adresse IP, l’identifiant de l’annonceur iOS, le fuseau horaire et la langue de l’appareil, le modèle et le support de l’appareil, la taille de l’écran, les cœurs de processeur et l’espace disque.

publicité

Zoom s’excuse

Mais Zoom l’assure, ce transfert de données ne contenait pas d’informations sur les réunions organisées, telles que les noms des participants ou les notes. « La vie privée de nos clients est incroyablement importante pour nous, et c’est pourquoi nous avons décidé de supprimer le SDK Facebook dans notre client iOS et avons reconfiguré la fonctionnalité de sorte que les utilisateurs puissent toujours se connecter à Facebook via leur navigateur », a écrit le fondateur de Zoom, Eric Yuan, dans un billet de blog.

Ce dernier a reconnu que le SDK « recueillait des informations sur les appareils, ce qui ne nous permettait pas de fournir nos services ». Avant de s’excuser. « Nous nous excusons sincèrement de l’inquiétude que cela a suscité et restons fermement attachés à la protection de la vie privée de nos utilisateurs. Nous sommes en train de revoir notre processus et nos protocoles pour la mise en œuvre de ces fonctionnalités à l’avenir afin de nous assurer que cela ne se reproduira plus », a déclaré le dirigeant de l’application, devenue un blockbuster en ces temps de confinement.

Un succès qui n’est pas sans risque pour les utilisateurs de l’application. Pour rappel, la société a publié la semaine dernière des conseils à l’intention des utilisateurs qui souhaitent éviter que des inconnus ne s’introduisent dans les événements de Zoom. Certains utilisateurs ignoraient en effet que le fait de partager publiquement un lien de réunion en ligne permet à toute autre personne possédant ce lien de se joindre à l’événement.

Leave a Reply