Advertisements

Usage des pétards à la Saint-Sylvestre : “Il y a un défaut de prévention”, selon Etienne Rapp de SOS Main – franceinfo

Spread the love

Après le décès d’un homme dans l’explosion d’un pétard à Haguenau (Bas-Rhin) durant la nuit de la Saint-Sylvestre, le chirurgien de la main Etienne Rapp estime qu’il y a un déficit d’information autour de l’usage des engins pyrotechniques. 

“Il y a un défaut de prévention et je pense qu’il y a surtout, vues les circonstances, une imprégnation alcoolique”, a estimé mercredi 1er janvier sur franceinfo Etienne Rapp, chirurgien de la main et médecin coordinateur au centre SOS Main à la clinique Rhena de Strasbourg. Il réagissait au décès dans la nuit de la Saint-Sylvestre, d’un homme de 30 ans, à Haguenau (Bas-Rhin), dans l’explosion d’un pétard de type “mortier”. 50 personnes, dont 20 mineurs, ont également été blessées par des pétards dans le Bas-Rhin, où la tradition des pétards est particulièrement forte, rapporte France Bleu Alsace. La majorité des blessures, 43%, concernent les mains. Dans 20% des cas, ce sont les yeux qui ont été touchés.

Etienne Rapp estime que plus de prévention doit être faite au sujet de la dangerosité de ces engins. C’est important de redire que ce sont des engins explosifs, et là en l’occurrence, je pense que ce n’était pas un engin autorisé par la législation française mais un engin probablement acheté en Allemagne ou sur internet”, explique le médecin à propos de l’accident de Haguenau.

Le chirurgien souhaite aussi attirer l’attention sur l’origine parfois “tout à fait douteuse” des ces produits.“Le malheureux qui est décédé cette nuit a sûrement dû regarder pourquoi le mortier ne partait pas et c’est pour cela que ça lui a explosé dans la figure, relate Etienne Rapp. L’an dernier j’ai eu à traiter un patient simplement parce que la mèche était défectueuse, donc l’objet lui a explosé dans les mains au moment même où il a allumé le pétard.”

“On est toujours attristé de voir ce genre de chose et on se demande comment c’est possible, comment des gens, parfois tout à fait raisonnables, peuvent en arriver là”, a-t-il regretté.

Advertisements

Leave a Reply