Une fibre optique creuse, éthique et drones de combat, mise à jour de l’USB-C… C’est le ZD Brief !

Spread the love

Une fibre optique creuse, éthique et drones de combat, mise à jour de l'USB-C... C'est le ZD Brief !

Sommaire :

  • Un câble de fibre optique rempli d’air pourrait révolutionner la 5G
  • Un rapport de l’ONU ravive les débats éthiques autour des drones de combat
  • Pénurie de puces : les consommateurs vont payer
  • Le chiffre clé : 240 watts en USB-C
  • Pratique : comment se débarrasser de Google Chrome ?

publicité

Un câble de fibre optique rempli d’air pourrait révolutionner la 5G

Le principal opérateur britannique BT vient de tester un nouveau type de fibre optique qui pourrait considérablement améliorer les performances des futurs réseaux 5G. Baptisée fibre à cœur creux, cette technologie permet aux données de circuler 50 % plus vite que dans les câbles optiques généralement déployés pour les réseaux 5G, comme le révèle la société Lumenisity, qui a développé cette nouvelle fibre.

Cette fibre a été utilisée pour relier la Bourse de Londres à l’opérateur de centres de données Interxion, afin d’optimiser le trading à haute fréquence, dans lequel une microseconde de décalage supplémentaire peut faire toute la différence entre les gains et les pertes. Les utilisateurs ont constaté une réduction de la latence d’un tiers, et des économies « significatives » dans les applications de trading financier.

Un rapport de l’ONU ravive les débats éthiques autour des drones de combat

Selon le rapport des Nations unies, un drone pourrait avoir automatiquement attaqué une cible humaine lors d’un combat l’an passé entre les troupes gouvernementales et l’Armée nationale libyenne, sans en avoir reçu l’ordre. Cet événement, documenté par l’ONU, ravive les débats autour de la régulation des armes autonomes. Dans un rapport daté de l’automne 2020, Human Rights Watch appelait déjà à la création d’un traité visant à interdire les armes entièrement autonomes.

Depuis 2018, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, exhorte les Etats à prendre des mesures pour interdire les systèmes d’armes qui pourraient eux-mêmes cibler et attaquer des êtres humains. Des dizaines de pays ont à ce jour exprimé leur soutien en faveur d’une nouvelle loi internationale visant à interdire et à restreindre les armes autonomes. Mais les grandes puissances militaires, notamment les Etats-Unis et la Russie, ne se disent pas prêtes à une telle réglementation.

Pénurie de puces : les consommateurs vont payer

Les prix des PC devraient augmenter au deuxième trimestre et pendant le reste de l’année 2021, car les fournisseurs répercutent la hausse des coûts des composants et de la logistique, dans un contexte de forte demande.

Dell technologie anticipe une hausse des coûts des écrans, des mémoires DRAM et NAND dans les prochaines semaines, affirmant que la hausse du prix des PC sera « appropriée ». HP constate une inflation dans le domaine de l’impression et des PC et explique tout simplement que la demande est plus importante aujourd’hui que l’offre. Du côté de Lenovo, le directeur d’exploitation indique que les stocks sont aujourd’hui faibles dans toutes les régions clé du groupe, et affirme surveiller les prix pour rester un maximum compétitif. Pour le moment, l’inflation permettrait d’absorber la hausse des prix des composants.

Le chiffre clé : 240 watts en USB-C

Il devrait y avoir de nouveaux câbles et appareils disponibles cette année, qui prendront en charge la nouvelle spécification USB permettant une recharge sur la base de 240 watts, ce qui fait plus que doubler le maximum accepté par les câbles USB-C actuels, soit 100 watts.

Une puissance plus élevée signifie que l’USB-C pourra alors prendre en charge des ordinateurs portables plus puissants, conçus pour le jeu, des stations de travail, des moniteurs 4K et des imprimantes. L’USB-C dispose de ports ovales et de câbles réversibles, prenant en charge à ce jour les smartphones les tablettes et certains PC.

Pratique : comment se débarrasser de Google Chrome

Difficile de se débarasser de Google Chrome ! Pour vous faciliter la tâche, suivez ces trois étapes :

  • récupérez tous les mots de passe de Google Chrome dans un bon gestionnaire de mots de passe ;
  • installez les extensions indispensables dans le nouveau navigateur ;
  • faites de votre nouveau navigateur le navigateur par défaut.

Retrouvez le ZD’Brief sur les plateformes de podcast

Leave a Reply