Une étude révèle l’importance des communautés dans les discussions en ligne

Spread the love

Le constat est on ne peut plus clair. Tandis que les utilisateurs de Facebook postent de moins en moins de contenus sur leurs profils personnels, ils apprécient d’échanger avec des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt sur les groupes du réseau social. En octobre dernier, la firme de Mark Zuckerberg avait d’ailleurs dévoilé une étude à ce sujet. Elle insistait sur leur impact positif dans le contexte de la crise sanitaire. Ainsi, à titre d’exemple, 91 % des répondants affirmaient avoir aidé moralement des membres de leurs groupes préférés au cours des derniers mois.

Les rencontres en ligne débouchent sur des amitiés bien réelles

Le réseau social vient de dévoiler les résultats d’une nouvelle enquête pour mieux analyser l’impact de ces communautés en ligne. L’entreprise s’est associée pour cela à des chercheurs du Governance Lab de l’Université Polytechnique de New York. Les auteurs ont interrogé 50 leaders de groupes situés dans 17 pays différents et des dizaines d’experts internationauxt. En parallèle de ces consultations, une enquête a été menée auprès de 15 000 utilisateurs de Facebook dans 15 pays.

On constate tout d’abord que ces communautés fonctionnement le plus souvent en ligne, c’est le cas dans 11 des 15 pays étudiés. La France diffère de la plupart des autres nations puisque 40 % des répondants expliquent que leur communauté est basée principalement sur des échanges hors-ligne, contre 34 % sur le réseau social.

Parmi les facteurs qui contribuent à l’essor de ces communautés virtuelles, les scientifiques citent le fait que la technologie permet aux groupes de se former à une échelle et à une vitesse sans précédent. Ils notent aussi qu’ils offrent un espace d’expression pour les personnes marginalisées. Les chercheurs estiment par ailleurs que les frontières le réel et le virtuel sont très ténues. Il arrive en effet bien souvent que des amitiés solides émergent en ligne qui se traduisent ensuite par des rencontres dans la vraie vie.

Enfin, la pandémie a joué un rôle important dans la croissance de ces groupes d’échange et permis à de nombreux internautes de conserver du lien social dans cette période difficile.

3.6 / 5

108,2 M avis

Leave a Reply