Une enquête ouverte pour injure envers Marine Le Pen – CNEWS

Spread the love

Le parquet de Versailles a ouvert une procédure pour injure non publique suite à la plainte contre X déposée par Marine Le Pen après la découverte, devant son domicile, d’un message pro-Eric Zemmour et d’inscriptions injurieuses la visant sur les pare-brises gelés de sept voitures.

D’après une source proche de l’enquête, les inscriptions tracées dans le givre avaient « rapidement fondu », avant l’arrivée de la police. Ces messages d’insultes visant la présidente du Rassemblement national (RN) et candidate à l’élection présidentielle succèdent à de précédentes ayant ciblé d’autres personnalités politiques françaises.

Ainsi, la finaliste de la primaire écologiste Sandrine Rousseau a de son côté déposé plainte contre X mercredi. La veille, la façade et la porte d’entrée de son logement avaient subi des dégradations à l’aide d’autocollants à l’effigie d’Eric Zemmour.

Le même jour, Adrien Quatennens, député LFI, avait fait état de dégradations sur sa permanence contre laquelle avaient été apposés des autocollants à l’effigie d’Eric Zemmour.

La veille, le député LFI Alexis Corbière et l’ex-porte-parole de LFI Raquel Garrido avaient annoncé mardi avoir déposé une plainte pour « menaces de mort et provocation à la commission d’un crime ».


Leave a Reply