Alors que nous sommes toujours dans l’attente d’une date précise concernant la sortie de Google Stadia (prévu pour novembre 2019 sans plus de précision, et 2020 pour l’offre gratuite), Google continue à donner quelques petits détails au sujet de son entrée dans l’industrie du jeu vidéo. Si lors de sa première prise de parole, Google a séduit beaucoup de joueurs, on ne peut pas dire que la suite fut si glorieuse. À seulement deux mois de sa sortie, l’avenir de Stadia ne semble pas très radieux, mais Google ne compte pas lâcher l’affaire de si tôt.

Google Stadia à l’essaie pour tout le monde et gratuitement

Google Stadia Logo Manette

Androidpit.fr

C’est par l’intermédiaire de John Justice, le vice-président de la branche, que nous découvrons plus d’informations au sujet de la stratégie de Google. Des déclarations faites dans la récente vidéo de la chaîne YouTube StadiaCast et qui sont relayées par nos confrères de chez Gameblog.

Je ne pense pas l’avoir mentionné jusqu’à présent – et nous serons donc les premiers – : nous allons proposer des essais gratuits à Google Stadia. Nous cherchons simplement à déterminer quel est le bon moment et la bonne configuration pour les lancer, et vous pouvez imaginer à quel point nous sommes occupés alors que le lancement approche […] Nous voulons que les gens, même s’ils jouent déjà sur Stadia ou non, puissent venir et découvrir de nouveaux jeux, de nouvelles fonctionnalités, et des choses qu’ils n’avaient encore jamais essayé. Et vous avez également ceux qui n’ont pas franchi le pas : nous souhaitons les accueillir aussi simplement que possible, et je pense donc que des essais gratuits peuvent intéresser les deux publics.

Quelle est donc la véritable idée derrière les différents essais ? Quelles seront les différences entre les essais pour les abonnés et pour les non-abonnés ? Tout comme pour la date de sortie, il faudra encore patienter pour y voir un peu plus clair.

Google Stadia : Un service qui peine à convaincre

Phil Harrison Google Stadia Connexion Haut Débit Suffisante

Si la première prise de parole fut séduisante de la part de Google concernant son service Stadia, les deux moments de communications de juin et août n’ont pas vraiment eu le succès attendu. Outre les conditions assez étranges autour des jeux compris et des gros jeux non compris dans l’abonnement payant, il y a un gros problème qui bloque les joueurs, à savoir la consommation très gourmande de Stadia. En effet, il faudra compter en moyenne 16Go par heure pour profiter de Stadia dans des conditions optimales en 4K et 60fps. Comptez au minimum 4,5Go par heure pour l’utilisation la plus modeste en 720p.

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply