Mise à jour à 11h55 : Le procureur de la République informe que le parquet de Lyon a ouvert une enquête, confiée à la sûreté départementale, suite aux “violences avec arme et en réunion sur personnes dépositaires de l’autorité publique” intervenus samedi après-midi.

Article initial : La vidéo est filmée par un des policiers présents dans le véhicule et publiée sur la page twitter du syndicat “Alternative police”. Ce samedi, lors du rassemblement des gilets jaunes, un véhicule de police a été pris à partie par des casseurs, alors qu’il se trouvait sur l’A7. La conductrice était sous le choc.

Sur la vidéo, on peut apercevoir quelques protagonistes commencer à s’en prendre au véhicule, bloqué dans les bouchons. Quelques pavés heurtent la fourgonnette. La policière, au volant, met alors la sirène et tente d’accélérer. Les casseurs affluents en direction du véhicule, les projectiles également. Certains casseurs bloquent le passage aux policiers. L’adjointe de sécurité est paniquée mais son homologue, le chef de bord, lui ordonne d’accélérer. C’est finalement un renfort policier qui va permettre à la voiture de sortir de ce bourbier.

La vidéo, largement relayée, a provoqué de vives réactions, comme celle du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Il a qualifié la scène de “violence insupportable”. De nombreux internautes tiennent de leur côté à féliciter l’attitude du chef de bord. D’autres en profitent pour relancer le débat autour des lanceurs de balles de défense.

L’acte XIV des gilets jaunes a rassemblé entre 2000 et 2500 personnes ce samedi. La situation était très tendue dès 14 heures. L’A7 a été bloquée pendant deux heures environ, provocant notamment cette scène de violence.

Let a comment