Un professeur de pharmacie, vu dans “Hold-Up”, interné en hôpital psychiatrique – BFMTV

Spread the love

Agé de 77 ans, Jean-Bernard Fourtillan était recherché par la justice depuis 2019 notamment pour exercice illégal de la profession de médecin et pharmacien.

Intervenant du documentaire controversé “Hold-Up” sur la gestion de la crise sanitaire, le professeur en pharmacie Jean-Bernard Fourtillan a été interné jeudi dans un hôpital psychiatrique du Gard, rapporte le quotidien régional Midi Libre.

Âgé de 77 ans, cet homme était recherché par la justice depuis 2019 pour avoir administré des traitements expérimentaux à plus de 350 patients souffrant de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson sans avoir le feu vert de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, et pour avoir exercé illégalement la profession de médecin et de pharmacien.

Il accuse l’institut Pasteur d’avoir “fabriqué le Covid-19”

Interpellé le 7 décembre dans le Gard, Jean-Bernard Fourtillan avait été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Nîmes. A la suite d’un examen médical jeudi, il a été admis à l’hôpital psychiatrique d’Uzès Le Mas Careiron. Et ce, sans opposition de sa part, a assuré le procureur de Nîmes, alors qu’une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux estimait qu’il avait été interné contre son gré.

Dans le documentaire controversé produit par Pierre Barnérias, Nicolas Réoutsky et Christophe Cossé, Jean-Bernard Fourtillan affirme que le Covid-19 “a été fabriqué par l’institut Pasteur”, se basant sur le dépôt, en 2004, d’un brevet portant sur une “nouvelle souche de coronavirus associé au Sras et ses applications”. Des accusations qui ont conduit l’établissement de recherche à porter plainte pour diffamation.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV

Leave a Reply