Un ancien séminariste accuse le cardinal Barbarin de harcèlement – Yahoo Actualités

Spread the love

Condamné à six mois de prison avec sursis dans le cadre de l’affaire Preynat, le cardinal Barbarin fait cette fois face à des accusations de harcèlement sexuel et moral.

Condamné à six mois de prison avec sursis dans le cadre de l’affaire Preynat, le cardinal Barbarin fait cette fois face à des accusations de harcèlement sexuel et moral.

Dans un mémoire transmis à la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église qu’a pu consulter l’hebdomadaire, Benoît Quettier accuse Philippe Barbarin de l’avoir harcelé alors qu’il souhaitait devenir prêtre diocésain.  

“J’étais hétéro, c’était bien ça le problème”

C’est en 2006 que tout commence, lorsque l’ancien séminariste et son frère Romain font part de leur voeu commun au cardinal, qui les accepte au sein du séminaire de Saint-Irénée de Lyon. Si les quatre premières années se déroulent sans encombre, c’est que l’archevêque semble avoir pris sous son aile Benoît Quettier. Il le nomme même cérémoniaire adjoint. 

Benoît Quettier assure avoir eu à répondre “à des questions d’ordre sexuel”: “Au séminaire de Lyon, je vivais entouré d’homos. J’avais fait le choix du célibat, et là, je ne comprenais plus ce qui m’arrivait […] Mais j’étais hétéro, c’était bien ça le problème. Et c’est pour ça que j’ai été viré”, assure-t-il. 

Lire la suite sur L’Express.fr

Leave a Reply