Un 14 juillet mobilisé – Libération

Spread the love

Dans un contexte de crise sanitaire majeure, nous assisterons à 14 juillet forcément inédit. En des temps plus cléments c’est bien le défilé militaire qui joue un rôle important. Cette année, elle sera circonscrite à un mini-défilé confiné à la Concorde suivi d’un long entretien télévisé du chef des armées. Emmanuel Macron présentera un plan de relance, avec de probables annonces pour les jeunes, pour l’environnement et contre les discriminations. Le président de La République arrivera vers 10h40 devant les tribunes dressées place de la Concorde, où défileront en rond 2 000 militaires, moitié moins que pour l’habituelle descente des Champs-Elysées. Sans masque, mais avec les distances sanitaires. Avec le défilé aérien et un double survol de la Patrouille de France mais sans blindés. Et surtout sans public.

La cérémonie débutera par un hommage au général Charles de Gaulle, dont la mémoire est célébrée cette année à l’occasion d’un triple anniversaire: le 130e de sa naissance, le 50e de sa mort, et le 80e de l’appel du 18 juin 1940.

Dans les gradins, 2 500 invités, dont 1 400 représenteront les Français en première ligne pendant l’épidémie: soignants, famille de soignants morts du Covid-19, enseignants, caissiers, agents funéraires, policiers, gendarmes, pompiers, salariés d’usines de masques ou de tests.

(Photo Denis Allard pour Libération)

Leave a Reply