Trop petite la Game Boy de Nintendo ? Voici… Game Man !

Spread the love

Il y a un peu plus de 30 ans aujourd’hui, Nintendo lançait sa toute première console portable, avec l’indémodable Game Boy. Une console dotée alors d’un écran LCD de 2,6″ (en 160 x 144 pixels), animée par un processeur Sharp z80 cadencé à 4,1 Mhz et alimentée par 4 piles AA. En 2021, certains chez Cult3D se sont amusés à mettre au point le successeur de la Game Boy, avec… Game Man.

Nintendo Switch au meilleur prix Prix de base : 329 €

Voir plus d’offres

Game Man, une console portable à taille “humaine”

Pour mettre au point cette console baptisée Game Man, Cult3D s’est évidemment servi d’une imprimante 3D, et a d’ailleurs mis en ligne gratuitement les plans pour les intéressés. Toutefois, selon les dires de ses créateurs, cette consoel portable Game Man est à la fois “impraticable et sans intérêt“.

Il faut dire que si la petite Game Boy de notre enfance avait déjà un gabarit atypique, ce Game Man millésime 2021 va encore plus loin, avec un écran de 5,5″ ici (en 640 x 480 pixels), mais monté sur une coque qui respecte celle de la Game Boy originelle.

Comprenez par là que la console affiche un gabarit assez gigantesque, avec une croix directionnelle et des boutons juste démesurés. La console dispose d’un écran couleur, et est en mesure de lire les cartouches Famicom, soit les jeux de la NES japonaise. Pour faire la démonstration de sa création, le créateur effectue une petite session sur le jeu Super Mario USA, plus connu chez nous sous le nom Super Mario Bros 2.

© Cult3D

Comme la Nintendo Switch, elle est en mesure de projeter l’image directement sur une TV, avec toutefois ici une connectique RCA en lieu et place de ce chez HDMI moderne. Récemment, la petite Game Boy, la vraie, avait été utilisée pour… miner du bitcoin. Pas sûr en tout cas que Nintendo apprécie cette descendante non officielle de la Game Boy des années 90, le géant nippon n’était pas très friand des projets alternatifs concernant ses licences et ses consoles…

Leave a Reply