Tour de France : Tadej Pogacar renverse Primoz Roglic et s’empare du maillot jaune – Tour de France – L’Équipe.fr

Spread the love

Immense Tadej Pogacar. Le jeune Slovène a survolé le contre-la-montre final du Tour de France 2020 pour détrôner Primoz Roglic, Maillot Jaune depuis la sortie des Pyrénées. Inarrêtable sur les routes de Haute-Saône, le prodige a devancé Tom Dumoulin (à 1’21”) au sommet de La Planche des Belles Filles, et surtout Primoz Roglic, seulement cinquième, à 1’56”.

Il suffisait de voir le visage de Dumoulin, blanc comme un linge sur la ligne d’arrivée, et celui de Wout Van Aert (4e, à 1’31”), pour mesurer l’ampleur de la claque que venait de leur asséner ce gamin de 21 ans, professionnel depuis à peine plus de 18 mois.

Avec un matelas de 57 secondes sur Pogacar, Primoz Roglic apparaissait pourtant comme le grandissime favori pour rapporter un premier maillot jaune en Slovénie. C’est finalement son jeune compatriote qui s’acquittera de cette tâche après une étape cauchemardesque pour l’ancien sauteur à skis.

L’ascension de La Planche des Belles Filles fatale à Roglic

Dès le premier intermédiaire, abordé avec 13 secondes de retard, Roglic a dû comprendre que son après-midi allait être très long face au rythme écoeurant de Pogacar. Ses précieuses secondes ont continué de s’écouler et, au moment d’attaquer la Planche des Belles Filles, il ne lui restait plus que 20 secondes de marge.

Devenu fébrile, Roglic a changé de vélo comme Pogacar mais, pour le cadet des deux Slovènes l’opération était plus méticuleuse, plus tranquille que chez les Jumbo-Visma, pourtant tout en contrôle depuis le départ de Nice. Les pentes de l’ascension de Haute-Saône ont ensuite été fatales à Roglic, qui a perdu plus d’une minute dans les 5,9 kilomètres de La Planche des Belles Filles.

Au classement général, Pogacar devance le vainqueur de la Vuelta 2019 de 59 secondes et devrait devenir dimanche le plus jeune vainqueur du Tour de France après-Guerre. Sur le podium final, le triple vainqueur d’étape sur ce Tour retrouvera l’autre grand gagnant du jour : Richie Porte (Trek-Segafredo), troisième à 3’30”.

Porte sur le podium, « Superman » à la dérive

Après des années difficiles sur la Grande Boucle, le vétéran australien accède enfin au podium à l’issue d’un contre-la-montre remarquable. Troisième de l’étape, dans le même temps que Dumoulin (deuxième), il a profité du naufrage de Miguel Angel Lopez.

Trois jours après son succès retentissant au sommet du col de la Loze, « Superman » est resté cloué à la route et termine à plus de six minutes d’un Pogacar qui l’a avalé dans la première moitié du parcours. Lopez chute à la sixième place (à 6’47”) derrière Enric Mas (5e, à 6’07”) et Mikel Landa (4e, à 5’58”).

En plus de son maillot jaune, de son maillot blanc de meilleur jeune, Tadej Pogacar repartira chez lui avec une troisième tunique distinctive : celle du meilleur grimpeur. En réalisant le meilleur temps de l’ascension de la Planche des Belles Filles, empochant les 10 points qui allaient avec, le jeune Slovène n’a laissé aucune chance au précédent porteur de la tunique, Richard Carapaz (81e, à 7’53”).

Côté tricolore, Rémi Cavagna a étrenné sa tunique bleu-blanc-rouge de champion de France de l’exercice avec une cinquième place (à 1’56”), devant Primoz Roglic. Le « TGV de Clermont » a passé une bonne partie de l’après-midi dans le fauteuil de leader avant que Wout Van Aert ne l’en déloge. Sur ses terres, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a terminé dans le top 20 (19e, à 4’09”).

Les 146 rescapés de ce Tour de France poseront leurs vélos dimanche soir à l’issue de la dernière étape entre Mantes-la-Jolie et Paris, et une arrivée sur les Champs-Elysées. 122 kilomètres aux allures de triomphe, et au goût de champagne, pour Tadej Pogacar.

Leave a Reply