Des gilets jaunes bloquent ce lundi matin une barrière de péage de l’A62 au nord de Toulouse empêchant toute circulation de véhicule, assure Vinci Autoroutes sur Twitter. Les voitures en provenance de Montauban au nord de la ville, sont obligées de sortir de l’autoroute avant le péage suite à un arrêté préfectoral, révèle le quotidien local La Dépêche. Par ailleurs, des poids-lourds sont également bloqués dans l’Ariège à hauteur du péage de Pamiers sur l’A66, à une quarantaine de kilomètres au sud de Toulouse, rapporte France Bleu.

Dimanche soir, entre 150 et 200 gilets jaunes selon l’AFP, ont investi l’échangeur de l’autoroute A62, laissant dans un premier temps passer les voitures mais empêchant le passage des poids-lourds avant de couper toute circulation de véhicules dans la matinée. Conséquence, une longue file de camions s’étendait ce lundi sur plusieurs kilomètres.

“Blocage national de l’économie”

L’action destinée à provoquer “un blocage national de l’économie”, était annoncée depuis plusieurs jours sur la page Facebook des gilets jaunes de Toulouse, le lieu ayant été tenu secret jusqu’au dernier moment:

“Le 13 janvier loin de l’essoufflement espéré, on bloque l’économie pour faire céder le gouvernement. Donc on va bloquer les camions pour mettre à mal la logistique du pays ! C’est une action à visée départementale et nationale! Ça commencera dimanche soir, car c’est là où les camions sortent pour la semaine, pour un blocage illimité des flux”, peut-on lire sur la page Facebook dédiée.

Ce blocage intervient deux jours après une manifestation d’ampleur à Toulouse qui a réuni 6.000 personnes, soit la plus forte mobilisation dans la préfecture de Haute-Garonne depuis le début du mouvement le 17 novembre dernier.

Let a comment