TOI-561 b, une Super-Terre de notre Voie Lactée âgée de 10 milliards d’années

Spread the love

Une planète dite « Super-Terre » a été découverte autour d’une des étoiles les plus âgées de notre galaxie. Nommée TOI-561 b elle tourne autour de son soleil à 280 années-lumière de la terre.

La vision de notre système solaire et de notre galaxie a considérablement évolué. Nous savons désormais que la Terre est une planète banale tournant autour d’une étoile modeste identifié comme une naine jaune.

Les travaux d’une équipe d’astronomes viennent une nouvelle fois renforcer cette vision réaliste de notre situation dans un univers qui nous est au final totalement inconnu. Une Super-Terre a été découverte autour de l’une d’une très ancienne étoiles de la Voie lactée (notre Galaxie). Elle a été repérée dans le “disque épais” un lieu connu pour abriter la naissance des premières étoiles de  notre galaxie.

Nommée TOI-561 b cette Super-Terre se situe à environ 280 années-lumière de la Terre. Pour tenter d’avoir une idée de ce chiffre, une année lumière représente la distance parcourue par une particule de lumière pendant une année soit 10 000 000 000 000 Km (dix mille milliards de kilomètres).

TOI-561 b, Une « Super-Terre » très chaude

Le terme “Super-Terre” fait référence au fait qu’il s’agit d’une planète de type Terre, c’est-à-dire rocheuse mais bien plus importante et massive. L’étude indique que TOI-561b est 1.5 fois plus imposante que la Terre et trois fois plus massive. Sa densité laisse entendre qu’il s’agit d’une veuille planète soufflant ses 10 milliards de bougies… Cet âge respectable est deux fois plus important que celui de notre système solaire. Il permet à TOI-561b de faire partie des plus anciennes exoplanètes rocheuses jamais trouvées selon Lauren Weiss responsable de l’équipe d’astronomes à l’origine de cette découverte.

Malheureusement il est peu probable qu’elle puisse abriter de la vie. Elle dense autour de son étoile de manière rapide et rapprochée. Elle fait le tour de son étoile en 12 heures. Une année sur cette planète dure donc 12 heures seulement tandis que sa distance autour de son étoile engendre une température de surface estimées à plus de 2200 °C. Dans de telles conditions l’eau liquide est impossible et le développement de la vie telle que nous la connaissons peu probable. Il est probable que sa surface se résume à un océan de magma.

TOI-561b  a été identifiée à l’aide du satellite TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) de la Nasa. L’équipe a utilisé la méthode des transites. Cette dernière a démontré que notre Galaxie regorge de mondes exotiques. Le processus repose sur une analyse fine de l’éclat d’une étoile afin d’observer la moindre variation possible synonyme du passage d’une planète dans le champ de visé. La taille de cette dernière est alors proportionnelle à la baisse de l’éclat mesuré. Cette technique a fait ses preuves mais il a des limites puisqu’un le couple étoile/planète doit se situer dans l’axe d’observation du télescope.

Transiting Exoplanet Survey Satellite – Wikipedia

Le Transiting Exoplanet Survey Satellite (en français : « Satellite de recensement des exoplanètes en transit »), plus connu par son acronyme TESS, est un petit télescope spatial consacré à la recherche d’exoplanètes lancé le . TESS a pour principal objectif de recenser de manière systématique les exoplanètes proches et de détecter plusieurs dizaines de planètes telluriques gravitant dans la zone habitable d’étoiles à la fois brillantes et proches.

Leave a Reply