Tissot lance sa première montre connectée Swiss Made

Spread the love

Cette fois, c’est la bonne. Après six années de développement, Tissot a dévoilé sa première montre connectée « Swiss Made », la T-Touch Connect Solar. Dérivé de la T-Touch Expert Solar, ce garde-temps avait connu une première itération en 2016 avec la Tissot Smart-Touch — mais ce modèle était plus une T-Touch avec quelques fonctions connectées. La nouvelle Connect Solar est bel et bien vendue comme une smartwatch, à partir de 995 francs suisses (920 € environ).

Au contraire de l’ordinateur de poignet qu’est l’Apple Watch, la Connect Solar est d’abord… une montre. Sous le verre en saphir, un mécanisme à aiguilles Swiss Made tourne autour d’une lunette en céramique. Le boîtier 47 mm en titane se décline en satiné, en PVD noir, ou en PVD or rose (il est étanche jusqu’à 100 mètres). Des bracelets en caoutchouc ou en titane complètent cette collection.

L’aspect connecté se repère au petit écran MIP à très faible consommation qui affiche la date, la météo, la pression barométrique, les températures, les relevés d’activité physique (nombre de pas, calories brûlées, distance parcourue, altimètre), une alarme, un chronomètre, les notifications, les appels entrants, une boussole, et… c’est à peu près tout. Bien sûr, il faut installer une application compagnon iOS ou Android qui sera disponible le 25 septembre.

« Le système d’exploitation est par ailleurs évolutif. Il pourrait très bien gérer une multitude d’autres données (localisation, itinéraire, température, etc.) lorsque des apps correspondantes seront développées par Tissot », explique à SwissInfo Mario El-Khoury du Centre suisse d’électronique et de microtechnique de Neuchâtel (CSEM). Le CSEM a participé au développement de l’OS de la montre, baptisé SwALPS, lui aussi entièrement Swiss Made !

La Connect Solar comprend deux poussoirs Start et Back, une couronne électronique ainsi qu’un verre tactile. Il faut appuyer quelques instants sur la couronne pour activer le verre tactile et se servir des sept zones qui activent telle ou telle fonction. Un moteur vibrant est là pour les retours haptiques. La batterie de la montre assure une autonomie de 6 mois (un mode éco est disponible). La batterie se recharge via les cellules photovoltaïques, et il est possible de ne pas du tout utiliser les fonctions connectées.

Comme on le voit, on est loin de l’Apple Watch. Mais ainsi que le souligne Mario El-Khoury, « la Tissot T-Touch Connect n’est pas un produit qui sera démodé après deux ans d’utilisation ou dont il faudra se débarrasser parce que le micro-processeur n’arrive plus à suivre. Elle est faite pour durer ». Ce modèle se destine aux personnes qui souhaitent « porter une belle montre suisse tout en pouvant compter sur quelques services clés ». Un marché de niche « dans l’ADN des horlogers suisses ».

Leave a Reply