« This is America » (J-27) : Michelle Obama revient, Kamala Harris et Mike Pence débattent et Joe Biden avance – 20 Minutes

Spread the love
Michelle Obama le 17 août 2020. — Handout / DEMOCRATIC NATIONAL CONVENTION / AFP

La rédaction de 20 Minutes n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Demandez le programme ! Avec This is America, son rendez-vous quotidien d’actualité internationale, 20 Minutes vous briefe au mieux pour suivre au jour le jour la  campagne américaine. Ce mercredi, ce sont les colistiers Kamala Harris et Mike Pence, qui entrent en piste.

Le coronavirus est partout, Michelle Obama revient

Paradoxalement, depuis la sortie de l’hôpital de Donald Trump, le coronavirus est plus que jamais au cœur de la bataille présidentielle. Alors que le président américain ne cesse de marteler qu’il « SE SENT SUPER BIEN », de nouveaux cas de Covid sont enregistrés chaque jour dans son entourage, et sa gestion de l’épidémie est de plus en plus contestée.

Mardi, Donald Trump a rompu les négociations avec les démocrates concernant un grand plan d’aide à l’économie pour les particuliers et les entreprises touchés par la crise, indiquant : « Dès que j’aurai gagné, nous voterons un grand plan d’aide qui sera centré sur les travailleurs américains et les petites entreprises. »

Si cette décision a eu pour conséquence immédiate de faire chuter Wall Street, elle a également provoqué une réponse de Joe Biden : « Si vous n’avez pas d’emploi, si votre entreprise est fermée (…), si vous voyez des licenciements autour de vous, Donald Trump a décidé aujourd’hui que rien de tout cela, absolument rien, ne lui importait », a affirmé le démocrate. L’annonce du report de ce plan risque de peser lourd dans les débats.

Dans la même soirée, l’équipe de campagne de Joe Biden a diffusé une vidéo de Michelle Obama s’attaquant à la gestion du coronavirus par la Maison-Blanche. « Si comme moi, vous êtes parent, vous devez expérimenter les conséquences de l’incapacité du président à prendre cette épidémie au sérieux », martèle l’ancienne première dame, appelant les Américains à voter massivement pour Joe Biden.

La démocrate, le républicain et le Plexiglass

Alors qu’on ne sait toujours pas s’il y aura un second débat entre les deux candidats, la soirée s’annonce très riche, grâce à celui de leurs colistiers : Kamala Harris côté démocrate et Mike Pence côté républicain. Les deux rivaux seront pour la première fois dans l’histoire des débats séparés par un Plexiglass, façon de rappeler l’importance qu’aura le Covid-19 dans la soirée…

Le coronavirus contracté par Donald Trump a rebattu les cartes de cette rencontre, qui se tiendra en terres mormones, à Salt Lake City (Utah) en rappelant à tout le monde l’importance du vice-président, censé remplacer le chef de l’Etat en cas d’impossibilité à gouverner. Si Kamala Harris est connue (et reconnue) pour ses talents oratoires d’ancienne procureure (et donc d’avocate) en Californie, et son don pour les punchlines, il lui faudra ce soir affronter un « gentleman », calme (l’inverse de Donald Trump) et véritable « professionnel de la communication », comme le décrivent ses anciens adversaires. L’actuel vice-président et ancien gouverneur de l’Indiana animait une émission de radio, avant de se lancer en politique.

Les deux rivaux se préparent depuis des semaines avec des sparring partners :  Pete Buttigieg, maire d’une ville d’Indiana qui connaît bien Mike Pence apporte la contradiction à Kamala Harris. Côté républicain, c’est l’ancien gouverneur du Wisconsin, Scott Walker, qui avait déjà préparé Mike Pence lors de la campagne de 2016, qui officie. On ignore si l’ancienne procureure générale de Floride, Pam Bondi, dont le profil correspond davantage à celui de Kamala Harris (femme + carrière similaire), a rejoint l’équipe de Mike Pence, comme le demandait la Maison-Blanche.

Kamala Harris va-t-elle attaquer Mike Pence sur sa gestion de la pandémie en tant que chef de la cellule de crise (et passer pour une «hystérique agressive») ? Mike Pence va-t-il s’en prendre durement à Kamala Harris sur ses idées progressistes concernant l’avortement (et paraître «violent» et/ou «sexiste») ? Vous le saurez en suivant notre live du débat cette nuit, tenu par notre prodigieux correspondant aux Etats-Unis.

Joe Biden pourrait bien transformer l’essai en Pennsylvanie. Le dernier sondage en date lui est favorable, voire très favorable, avec 12 points d’avance sur Donald Trump. Le candidat démocrate se trouvait en campagne en dans cet Etat mardi, afin de conquérir des votes dans ce « swing state » qui avait en partie participé à l’élection de l’actuel locataire de la Maison-Blanche en 2016. La venue de Joe Biden dans les rues de Pennsylvanie va-t-elle lui donner une plus large avance ? Cet Etat va-t-il renouer avec son ancrage démocrate à la présidentielle et propulser Joe Biden sur Pennsylvania avenue ?

 

Contenu proposé par nos experts bons plans, partenaires de 20 Minutes. La rédaction n’a pas participé à sa réalisation. Les prix mentionnés dans cet article le sont à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer.

82 partages

Leave a Reply