TEST Ragnarock sur PC VR

Spread the love

Tout juste deux jours avant de passer en version finale après plusieurs mois d’Early Access sur Steam, Ragnarock est passé entre nos mains sur PC VR. Les jeux musicaux sont désormais monnaie courante en réalité virtuelle mais cette création d’un studio français a de nombreux atouts pour ne pas rougir devant la concurrence. Une version Oculus Quest est également prévue dès cet été.

Test réalisé sur Oculus Quest 2 via la fonction Oculus Link.

Dans Ragnarock, vous êtes le capitaine d’un drakkar vikings et avez pour but de le faire avancer le plus loin possible. Pour ce faire, il vous faudra frapper précisément et en rythme les  4 tambours devant vous à l’aide de vos deux marteaux. Comme beaucoup de jeux de rythme, la prise en main est assez simple mais il vous faudra plusieurs heures d’entrainement et de réglages pour tutoyer le haut des classements et les plus grosses difficultés. 

Là encore, comme tous les autres jeux de rythme en VR, les pistes proposées sont plus ou moins difficiles et certaines semblent même impossibles à maîtriser parfaitement à moins d’apprendre par cœur les enchaînements. Et il y a de quoi faire dans ce Ragnarock puisqu’actuellement, ce sont 24 pistes qui sont proposées et déclinées en 3 niveaux de difficulté chacune. Pour la sortie du 15 juillet, 6 pistes viendront en plus se greffer à cette liste déjà longue. Oubliez les morceaux électro de Beat Saber puisque ambiance Viking oblige, vous aurez ici droit à des morceaux très variés de Rock et de Métal avec bien souvent une ambiance celtique. Quatre maps différentes sont également proposées et une cinquième les rejoindra dans 2 jours même si avouons le, on a rarement le temps d’en profiter en étant concentré sur les tambours. 

Pour faire avancer votre drakkar le plus loin possible, il faut évidemment ne laisser passer aucune note mais cela ne suffit pas pour vous rapprocher des meilleurs. Il faut frapper chaque note au moment le plus précis possible pour engranger le plus de points. Si votre but est de vous approcher des meilleurs, il faudra alors jouer avec la latence paramétrable en fractions de secondes si vous frappez systématiquement un peu trop tôt ou trop tard. Il faudra également utiliser intelligemment vos bonus lorsque vous réussissez des combos et perfect. Et cela est plus facile à dire qu’à faire puisqu’il vous faudra frapper l’un des deux boucliers présent à votre périphérique pour activer le boost, en essayant de ne pas louper une note pendant ce laps de temps.

Le test vidéo

Verdict : 9/10

Ragnarock est tout simplement l’un des meilleurs jeu de rythme en réalité virtuelle et n’a rien à envier aux plus connus que sont Beat Saber, Pistol Whip ou Synth Riders. Avec une identité forte, des musiques en parfaite adéquation avec ce monde viking, un mode multijoueur grisant et un nombre conséquent de 30 pistes pour la sortie du jeu, nous avons pris beaucoup de plaisir et sommes tombés accrocs. On oublie presque que l’on tape sur des tambours et on s’imagine être le batteur en sueur de l’un de ces groupes de rock ! On a hâte de découvrir les futurs ajouts et améliorations du jeu qui arriveront encore dans les mois à venir.

Leave a Reply