Test Master & Dynamic MW08 : des intras version grand luxe

Spread the love

Certains parents feraient n’importe quoi pour leurs enfants. Un exemple, au hasard : Jonathan Levine, à ne pas confondre avec le réalisateur hollywoodien éponyme. En 2014, ce New-Yorkais a eu l’idée de créer Master & Dynamic (M&D) après une discussion passionnée avec ses deux fils. Les deux rejetons, audiophiles comme leur entrepreneur de père, se lamentaient de ne pouvoir trouver de casque audio à la fois beau et performant.

Après une visite en famille au musée local de la Seconde Guerre mondiale, Jonathan eu l’idée de s’inspirer du look néo-vintage des casques audio des pilotes de l’époque. Côté technique, il opta heureusement pour des technologies nettement plus modernes. Le MW08 n’est pas vraiment un galop d’essai en matière d’écouteurs intégralement sans fil. Il succède au MW07+, qui prenait la suite du MW07. Parallèlement, M&D a commercialisé l’année dernière le MW07 Go, déclinaison plus abordable du MW07.

Prix et disponibilité des MW08

Le MW08 est disponible au prix de 299 €. Master & Dynamic le décline en quatre versions : noire, blanche, marron et bleue.

Design et ergonomie

Difficile de ne pas remarquer l’étui des MW08 au premier contact ! Fait d’acier inoxydable, il se démarque des boîtiers en plastique qu’affectionne habituellement la concurrence. Celui de notre exemplaire de test dispose d’une finition chromée du plus bel effet. Selon la couleur des écouteurs, on pourra opter pour un modèle gris chromé ou noir mat, nettement plus discret (mais tout aussi élégant). Ses concepteurs ont eu l’excellente idée de lui adjoindre une petite pochette en tissu afin d’éviter de le rayer. On remarque à l’avant trois voyants indiquant le niveau des batteries de l’étui et des écouteurs. Un port USB-C logé sur le flanc autorise la charge de l’ensemble à l’aide du câble fourni.

Master & Dynamic MW08

© Presse-citron

Le MW08 fait en grande partie table rase du passé. Exit donc le polymère d’acétate (matière très prisée des lunetiers) qui donnait à ses prédécesseurs un look rétro très caractéristique. Il cède la place à une plaque de céramique. Les écouteurs sont un peu plus compacts, mais conservent le même poids (9 grammes chacun) tout en embarquant des drivers plus imposants (11 mm de diamètre contre 10 mm précédemment, membrane en Béryllium). La connexion sans fil s’effectue à l’aide d’une puce Bluetooth 5.2 denier cri.

Master & Dynamic MW08

© Presse-citron

Master & Dynamic reste fidèle aux touches mécaniques. Le MW08 en comporte trois : une sur l’écouteur de droite et deux sur l’autre. Elles commandent respectivement la lecture/activation de l’assistant par défaut et le contrôle du volume. Leur placement sur le flanc plutôt que sur la face extérieure évite d’exercer une pression perpendiculaire à l’oreille pour les utiliser, éliminant ainsi toute gêne en cas de manipulation fréquente. À l’usage, elles se montrent précises et plus agréables à utiliser qu’une surface tactile. On apprécie également la présence de détecteurs de proximité qui coupent la lecture lorsqu’un écouteur est retiré.

Master & Dynamic MW08

© Presse-citron

Légers, élégants et bénéficiant d’une finition que nous jugeons irréprochable, les écouteurs sont un véritable plaisir à utiliser au quotidien. Comme d’habitude, on prendra soin d’essayer les différentes tailles d’embouts en silicone afin d’assurer le meilleur maintien possible. Finissons ce rapide tour du propriétaire en signalant que l’étui et les écouteurs sont respectivement certifiés IPX4 et IPX5. Il ne craindront donc pas une brève exposition à la pluie ou la transpiration lors d’une pratique sportive.

Fonctionnalités

Enfin ! Le MW08 est le premier casque de la marque à être doté d’une application compagnon. Celle-ci, disponible en versions iOS et Android, n’est disponible qu’en anglais et va directement à l’essentiel. Elle autorise principalement la mise à jour du firmware, le réglage du délai d’auto-extinction, l’activation/désactivation du détecteur de proximité ainsi que l’annulation de bruit.

Celle-ci dispose de trois niveaux : désactivée, vie quotidienne ou environnement bruyant. Un mode perception permet d’entendre tout ce qui se passe autour de soi sans avoir à retirer les écouteurs. Enfin, l’application dispose d’un mode d’emploi intégré, non traduit en français, mais restant compréhensible grâce aux croquis qui le composent.

Les commandes mécaniques donnent accès à l’ensemble des fonctions disponibles sans avoir à passer par l’application. La touche multifonction logée sur l’écouteur droit permet de naviguer dans la liste de lecture, d’invoquer l’assistant vocal ou encore de répondre à un appel téléphonique.

L’écouteur gauche héberge quant à lui les touches de contrôle du volume. Un appui prolongé sur « VOL + » active ou désactive le mode perception, la même manœuvre sur « VOL – » enclenchant le mode d’annulation de bruit par défaut. Une voix synthétique anglaise confirme la bonne prise en compte de la commande.

Les touches de commande ont le bon goût de dépasser juste ce qu’il faut de la surface afin d’être facilement manipulables et d’avoir un toucher franc. Bien qu’un peu petites, nous les jugeons très agréables en usage quotidien. Nous devons aussi reconnaître qu’elles s’avèrent plus agréables à utiliser que les surfaces tactiles, pas toujours précises.

On regrette essentiellement l’absence de gestion des connexions multi-périphériques. Questionné à ce sujet, le constructeur assure que la prochaine mise à jour du firmware  corrigera cela.

Qualité audio

Afin d’en évaluer la qualité audio, nous avons soumis les MW08 à différents types de sources : les bons vieux MP3, bien sûr, mais aussi des fichiers non compressés de qualité audiophile. Nous nous sommes aussi intéressés aux services de streaming tels que Spotify, YouTube Music ou le très qualitatif Qobuz. Enfin, nous avons regardé des films, clips et séries sur un smartphone Android ainsi que sur un iPhone. Bref, on n’a pas chômé.

Master & Dynamic MW08

© Presse-citron

Le son produit par les MW08 est d’excellente qualité. Les deux drivers Béryllium 11 mm dont ils sont équipés font un excellent boulot en matière de restitution des basses fréquences, point souvent faible des intra-auriculaires. Les médiums sont quant à eux bien définis et fidèlement reproduits. Même chose pour les aigus qui ont le bon goût de rester impeccablement clairs. La spatialisation de la scène stéréophonique est bonne et ne devient à aucun moment caricaturale.

Qu’il s’agisse de rock, R&B ou de musique classique, le W08 nous a toujours donné satisfaction. Nous n’avons pas non plus constaté de latence pénalisante lors de la visualisation de vidéos. Pour les amateurs de spécifications techniques, précisons que les codecs AAC, SBC et aptX sont pris en charge. Nous n’avons pas noté de détérioration de la qualité audio lorsque l’annulation de bruit est activée.

Autonomie

À en croire Master & Dynamics, une charge complète procure jusqu’à 12 heures d’écoute continue (10 heures avec l’annulation de bruit activée). La batterie intégrée à l’étui ajouterait une trentaine d’heures supplémentaires, ce qui permettrait d’obtenir jusqu’à 42 heures sans passer par la case recharge.

Master & Dynamic MW08

© Presse-citron

Dans la vraie vie — celle où l’on pousse le volume à 75 %, où l’on passe des appels téléphoniques et où l’on laisse l’annulation de bruit active tout le temps — le MW08 dispose d’à peu près 8 heures d’autonomie avant de crier famine. Grosso modo, l’étui quadruple cette valeur et l’on dépasse sans problème la trentaine d’heures d’utilisation. Sans atteindre l’autonomie vantée par le constructeur, le MW08 se hisse tout de même au niveau des meilleurs de sa catégorie.

On apprécie aussi la rapidité de recharge : 15 minutes suffisent pour passer de 0 à 50% d’autonomie, les 100% étant atteints en 45 minutes. La batterie de l’étui nécessite elle aussi 15 minutes pour être remplie à moitié, 60 minutes pour 100%.

MW08 : notre avis

Troisième itération des écouteurs intégralement sans-fil de Master & Dynamics, le MW08 offre avant tout une très bonne qualité audio. On apprécie l’apparition d’une application compagnon qui permet enfin de mettre à jour le firmware (ce que le constructeur fait régulièrement) ainsi qu’une autonomie plus que convenable.

Si elle n’est pas la plus performante du moment, l’annulation de bruit active s’avère très satisfaisante et a le bon goût de ne pas détériorer la qualité sonore. Comme ses prédécesseurs, le MW08 brille aussi par une qualité de fabrication exceptionnelle ainsi qu’un design premium que nous jugeons très réussi. L’emploi de matériaux nobles (céramique pour les écouteurs, acier inoxydable pour l’étui) a un prix que certains jugeront trop élevé. Ce n’est pas forcément notre avis, surtout face à une concurrence qui ne jure que par le tout plastique.

Master & Dynamic MW08

299€

Design & ergonomie

9.5/10

Qualité audio

9.0/10

Autonomie & recharge

9.0/10

Réduction de bruit

8.0/10

Rapport techno-prix

8.5/10

On aime

  • Qualité audio
  • Ergonomie réussie
  • Construction irréprochable
  • Autonomie

On aime moins

  • Application non traduite en français
  • Réduction de bruit encore améliorable

Leave a Reply