Test du traducteur Timekettle WT2 Plus

Spread the love

Vous prévoyez de partir en voyage prochainement ? Vous redoutez le fait de ne parlez pas la langue du pays ? Timekettle WT2 Plus est un traducteur qui peut vous sauver la mise si cous l’empotez avec vous lors de votre prochain périple. Ce système de traduction propose de vous assister en vous promettant une conversation bilangue naturelle. Il comprend deux écouteurs munis de micros, une application et un étui de chargement. Tout simple. Lorsque vous voulez parler à quelqu’un dans une autre langue, il suffit de lui remettre un écouteur-traducteur et de commencer à parler. À votre avis : objet indispensable ou gadget ?

La traduction nomade

Le traducteur Timekettle WT2 Plus est un système qui prends en charge non seulement 40 langues, mais également 93 accents. Il est proposé pour apporter ses services de traduction simultanée dans les deux sens en plusieurs langues étrangères. Avec sa couverture linguistique, le fabricant annonce que le traducteur WT2 Plus couvre 85% de la population mondiale. À titre d’exemple voici une partie de la liste des langues compatibles avec le WT2 Plus : Allemand, anglais, arabe, bulgare, cantonais, catalan, chinois, croate, danois, espagnol, philippin, finnois, français, grec, hébreu, hindi, hongrois, islandais, indonésien, italien, japonais, coréen, malais, norvégien, néerlandais, polonais, portugais, roumain, russe, slovaque, slovène, suédois, tchèque, tamoul, télougou, thaï, …

Un packaging soigné pour Timekettle WT2 Plus

Pour parvenir à traduire des échanges en langues étrangères, la solution se présente en 3 morceaux :

  • 2 oreillettes
  • 1 boite de rangement qui fait aussi office de station de recharge et de batterie de recharge en vadrouille
  • 1 application pour iOS ou Android

Les oreillettes ressemblent à des cousins des Airpods. Leur couleur et leur forme ont surement trouvé une inspiration auprès de la marque à la pomme. De près on remarque des différences notoires notamment, car elles ont des embouts transparents à insérer dans l’oreille. Deux paires d’embouts de rechange sont proposés. Elles peuvent aussi être équipées de supports en plastique qui viendront entourer votre oreille. Cela permet de solidariser l’oreillette à son oreille. C’est très pratique pour que l’oreillette ne tombe pas lorsque vous êtes en promenade par exemple.

Les 2 oreillettes et leurs accessoires

L’oreillette se porte indifféremment sur l’oreille gauche ou droite, peu importe. Les oreillettes s’allument toutes seules lorsqu’on les sort de la boite de rangement. Lors de sa mise en œuvre, elles s’apparient rapidement avec le smartphone une fois que vous avez lancé l’application. Une seule application est nécessaire pour faire fonctionner la solution : elle est appariée avec les 2 oreillettes. Votre interlocuteur n’a pas à avoir son propre smartphone pour vous comprendre.

Clairement, l’aspect le plus complexe de la mise en œuvre avec un inconnu qui ne parle pas votre langue est de lui faire comprendre ce que vous lui voulez en lui tendant une oreillette à mettre dans son oreille. Ce n’est peut-être pas quelque chose que vous pouvez réaliser facilement dans la rue. Pour cela un mode est disponible pour que votre smartphone parle à voix haute dans sa langue et retranscrive ses dires.

Une bonne autonomie

Côté autonomie, le fabricant annonce que vous pouvez utiliser les oreillettes pendant environ 5 heures de conversation avant de devoir les recharger. Heureusement, l’étui de transport sert également de station de charge, vous permettant de recharger les traducteurs 3 fois entièrement. Chaque charge complète prend environs 40 minutes. Vous pouvez recharger le boîtier via le port micro-USB intégré (un câble est inclus). Un port USB-C aurait été mieux.

Lors de mes tests, l’autonomie des oreillettes semble être variable, … mais tout s’explique. Leur autonomie varie de trois à cinq heures avec une recharge complète. Ce qui fait varier leur autonomie, c’est le mode utilisé. Les modes “manuel” et “à la demande” n’épuisent pas la batterie aussi vite que le mode en communication simultanée. Cela semble tout à fait normal. Ce mode Auto met les oreillettes en écoute permanente.

Les WT2 Plus dans leur station de recharge

La recharge des oreillettes dans leur boite de recharge connectée en USB se fait en une heure et demie environ. L’USB recharge alors 2 oreillettes et une boite-batterie.

En cours de recharge, le «W» et le «T» sur le devant du boîtier clignotent pour indiquer le niveau de charge actuel des écouteurs à l’intérieur, chaque flash correspondant à une charge de 25%. Par exemple, deux flashs du «W» signifient que l’écouteur associé est entre 50% et 75% de charge.

Choisir son mode d’interaction souhaité

Avant toute traduction, il faut indiquer, via l’application, la langue que vous allez utiliser ainsi que celle de votre interlocuteur. Le système ne détecte pas les langues. Si vous ne connaissez pas celle de la personne avec laquelle vous voulez parler, il faudra deviner sa nationalité s’il ne parle pas la langue officielle du pays. Sur l’application une aide via un drapeau de pays par exemple aurait été la bienvenue.

Un bon point pour la solution. L’écran de votre smartphone retrace vos échanges. Pour chaque phrase prononcée, la traduction est donnée dans les 2 langues. Cela permet de vérifier que la phrase prononcée dans votre langue a bien été comprise par l’application.

Autre bon point de la solution, les discussions ainsi retranscrites par écrit sont sauvegardées sur votre appareil même si vous fermez l’application. Elles sont stockées sur votre smartphone et y sont horodatées. Si un passant vous a donné les directions à suivre pour revenir sans encombre à votre hôtel, vous les aurez toujours avec vous tant que vous ne décidez pas de supprimer manuellement la retranscription écrite de vos échanges (dans les 2 langues).

Quelque soit votre langue, la voix entendue dans les écouteurs sera une voix féminine, vous n’avez pas le choix. La voix est un peu robotique, mais c’est somme toutes assez normal pour un tel service de traduction automatique.

L’application Timekettle

Mode automatique ou “Mode Simul”

Le terme “Simul” n’est pas des plus heureux en français. Ici, il faudra comprendre que “Simul” veux dire “simultané” et non “simulation”. C’est le mode naturel qui ne nécessite ni de lire l’écran du smartphone ni de toucher l’oreillette avec ses doigts. C’est le mode que l’on imagine utiliser pour une conversation naturelle. Il est relativement fluide. Dans ce mode, chaque interlocuteur a une oreillette. La traduction parvient à votre interlocuteur dès que votre phrase est terminée. Vous pouvez enchainer les phrases qui lui sont traduites les unes après les autres. Ce mode est très pratique. Il requiert tout de même que la conversation ait lieu dans un endroit calme dans lequel tout le monde ne parle pas en même temps.

Mode manuel ou “Touchez”

C’est le mode que vous pourrez utiliser pour avoir des discussions dans des endroits bruyants. Votre interlocuteur et vous portez une oreillette. Dans ce mode de communication, il faut parler à tour de rôle. La personne qui parle doit activer son micro en touchant son oreillette. Un bip indique qu’elle peut parler. Elle indique avec une seconde pression du doigt sur l’oreillette lorsqu’elle a fini sa phrase. Un second bip annonce que la traduction va être faite. Son interlocuteur obtient ensuite la traduction dans son oreillette (vous entendez la traduction également dans votre propre oreillette). Ce mode s’apparente à un fonctionnement “talkie-walkie”. Il est à utiliser avec une personne qui sait se servir du WT2 Plus, car il n’est pas naturel de commencer de brut en blanc en se touchant l’oreillette pour parler.

Mode “à la demande” ou “Son externe”

C’est le mode à retenir pour poser rapidement une question dans la rue. Vous portez une oreillette. Votre interlocuteur n’en a pas. Vous lui tendez simplement votre smartphone l’application ouverte. Vous appuyez sur votre oreillette et lui posez votre question, votre smartphone la traduit via les hauts parleurs du téléphone. Lorsque son tour de parler arrive, appuyez sur l’icône de votre smartphone et rapprochez le micro du smartphone de lui. Le micro capte la réponse de votre interlocuteur et vous apporte la traduction dans l’oreille, mais aussi sur l’écran. Un mode très pratique pour trouver son chemin sans avoir à expliquer pourquoi vous lui tendez une oreillette.

Cette vidéo promotionnelle présente bien ces 3 modes :

Le Cloud est nécessaire pour vous faire comprendre correctement

Le mode de fonctionnement “normal” du Timekettle WT2 Plus est de se baser une application connectée à Internet. Les résultats partent sur le cloud et la traduction en ligne revient après une courte latence de 1 à 3 secondes si vous êtes en Wifi ou 4G. Forcément il y faudra attendre un peu plus si le débit proposé à l’endroit où vous l’utilisez n’est pas bon.

Timekettle fait appel aux services de traduction de Google, Microsoft et iFlytek. La qualité de la traduction dépendra du service utilisé par Timekettle au moment où vous parlez et des langues à traduire. On pouvait se douter que l’entreprise ne développe pas ses propres moteurs de traduction. Elle se base sur des services existants qui ont faits leurs preuves. L’avantage à cela, c’est que l’on connait leurs forces et leurs faiblesses. C’est plutôt pratique de connaitre à l’avance la qualité du traducteur avant d’être sur le terrain. On privilégiera donc les phrases courtes sans tournures alambiquées. On évitera au maximum le jargon technique ou l’argot. On fera également attention à bien articuler.

Les WT2 Plus tiennent dans la main

Le WT2 Plus bénéficie via des packs logiciels additionnels de la possibilité d’obtenir une traduction hors ligne. Pour cela il faut téléchargez le pack vocal hors ligne à l’avance. Timekettle propose ces packs pour l’ensemble de ses écouteurs traducteurs à l’achat dans l’application. Le cela permet de se passer d’une connexion réseau. Bonne nouvelle ces packs de langues offline sont gratuits pour le WT2 Plus. Les paires de langues sont à ce jour limités à la liste suivante :

  • du chinois vers l’anglais, le japonais, le français, l’espagnol, le coréen et le russe
  • de l’anglais vers le japonais, le français, l’espagnol, le coréen, le chinois et le russe

Si les paires de langues offline sont très pratiques, elles offrent cependant des traductions un peu moins précises que celles proposées lorsque l’on a une connexion internet. Les phrases entendues sont plus difficilement comprises par le logiciel qui a alors du mal à vous comprendre si vous ne faites pas des efforts de prononciation et d’articulation particuliers. Ce mode sera néanmoins le bienvenu en voyage ou tout simplement en cas d’absence de réseau.

Retours d’utilisations et conclusion

Lors des échanges les WT2 Plus jouent le même rôle qu’un traducteur humain “classique”. Il ne se déclenche pas tout de suite lorsque votre interlocuteur parle. Si un humain bien entrainer peut comprendre le contexte et démarrer éventuellement sa traduction avant la fin de la phrase. La traduction via l’application ne commencera qu’une fois le discours de l’autre personne terminé, afin de s’assurer que la structure complète de la phrase de votre interlocuteur soit complètement enregistrée pour optimiser la précision de la traduction.

Si vous optez pour le mode Auto, ne soyez pas trop surpris du fonctionnement de la solution. Ce mode ne prend en charge que la reconnaissance vocale ou la synthèse vocale (TTS). Il ne sait pas faire la reconnaissance et la synthèse vocale (TTS) en simultané. Les interprètes humains ont également besoin de se concentrer : ils ne font pas de miracles non plus. Votre écouteur ne s’activera donc pas pour vous donner la parole tant que votre interlocuteur est toujours en train de parler ou si la traduction n’est pas encore terminée.

La solution de traduction Timekettle WT2 Plus est compatible avec iOS (iOS 11 et plus) et Android (Android 7 et plus). Elle utilise une connexion Bluetooth (4.2 et plus) entre les écouteurs et votre Smartphone. Avec ces caractéristiques, les oreillettes du traducteur sont donc compatibles avec de très nombreux smartphones. La connexion facile au système d’exploitation iOS et Android se fait automatique en quelques secondes dès que l’application est lancée et que les oreillettes sont sorties de leur boite.

Le WT2 Plus ne passe pas inaperçu

Ce traducteur est clairement conçu pour la traduction entre 2 personnes physiquement présentes au même endroit et qui se font face. Dans cette configuration, il fait clairement le boulot. Sa précision dépend de celle des services sur lequel il se base. Sa rapidité de la qualité de votre réseau. À noter également que les voix des traductions sont des voix féminines et cela ne peut pas être changé.

Produit indispensable ou bien gadget ? Le Timekettle WT2 Plus est plutôt un produit spécialisé qui peut être recommandé à tout voyageur désireux de se faire comprendre sur le terrain, à tout professionnel ne souhaitant pas faire appel à un interprète, à toute personne devant assurer l’accueil de personnes étrangères ou ayant besoin de discuter en bon nombre de langues sans avoir la possibilité de les apprendre au préalable… Pour eux, le WT2 Plus pourra être une bonne solution. Pour ceux qui ont des besoins de traductions ponctuelles, on sera plus du côté du gadget. Comme pour tout, il faut prendre en compte le besoin.

Le WT2 Plus de Timekettle n’est pas prévu (pour l’instant ?) pour vous apporter de l’aide pour passer un appel téléphonique ni un échange en visio. En dehors des moments où vous en avez besoin pour la traduction, il ne vous permet pas non plus par exemple d’écouter de la musique. Si vous voulez des écouteurs qui gèrent des tâches audio ordinaires tout en offrant des capacités de traductions, il faudra plutôt jeter un coup d’œil du côté du modèle M2 de Timekettle.

Si le système de traduction Timekettle WT2 Plus vous intéresse, vous pouvez vous le procurer par exemple sur Amazon au prix de 249€ (un prix remisé à 199.99€ est en vigueur au moment de la publication de l’article).

Leave a Reply