Aux côtés du gargantuesque Momentum 43 pouces, testé récemment dans nos colonnes, Philips propose également un très sérieux moniteur 27 pouces UHD, doté d’une ergonomie soignée, d’une pratique webcam rétractable, et qui sera capable d’économiser de l’énergie lorsque vous quitterez votre poste.

Un moniteur sobre et une ergonomie soignée

Alors que le 43 pouces héritait du titre Momentum, venant égayer une bien triste référence produit, le 27 pouces haut de gamme devra se contenter d’un sec 272P7VPTKEB, fruit d’un brainstorming intense du service marketing.

Après un rapide déballage, il faudra assembler la dalle et le pied massif (livré en deux parties). Le design étant bien pensé, ceci ne devrait prendre qu’un instant. Une fois monté, le « sérieux » du Philips saute aux yeux. L’assemblage est impeccable, les mouvements du pied se règlent au millimètre, les éléments coulissent sans forcer, et sans aucun jeu, une fois la disposition idéale choisie.

Les bords sont extrêmes fins, à part celui de la base, un brin épais en comparaison. Comme sur de nombreux moniteurs, la dalle commence en réalité quelques millimètres en retrait de ce que l’on pourrait attendre moniteur éteint. Le mécanisme du pied pourra rappeler ceux qui équipent les modèles de Dell.

Il permet de placer la dalle du Philips exactement comme vous l’entendez, y compris si vous désirez avoir un affichage à la verticale, une dalle au ras du pied, ou au contraire un affichage haut et incliné. Nous sommes ici loin des moniteurs permettant simplement l’inclinaison sur quelques degrés, parfois dans des grincements inquiétants. La double griffe en plastique à la base du pied permettra de gérer au mieux l’inévitable amas de câbles.

De pratiques fonctions supplémentaires

Le 272P7VPTKEB se distingue par quelques points, à commencer par la présence d’une webcam 1080p de 2 Mp rétractable. Non seulement cela rassurera les plus craintifs, tout en les dispensant d’un disgracieux autocollant préventif, mais cela offrira également une webcam et un microphone compatibles Mac aux machines de Cupertino qui en sont dépourvues.

Cette option en fera un compagnon idéal des utilisateurs de Mac mini ou de Mac Pro ayant tout de même l’utilité d’une webcam et/ou d’un micro. La qualité est amplement suffisante pour des appels type FaceTime. Pour profiter de la caméra, il faudra relier le Philips au Mac en USB 3.0, ce qui offre également un hub comptant trois ports à cette norme, dont un paré pour la charge rapide.

Seconde petite originalité, le 272P7VPTKEB est doté du PowerSensor/LightSensor maison. Ce dernier promet d’abaisser la luminosité lorsque l’utilisateur n’est plus devant l’écran, à l’aide de capteurs infrarouges, et d’adapter la luminosité à l’éclairage ambiant. Alors que ce système fonctionnait fort aléatoirement sur d’autres écrans disposant d’une technologie équivalente, il est ici d’une efficacité surprenante.

Philips clame qu’il serait alors possible d’économiser jusqu’à 80% d’énergie en activant ce mode. Autre point remarquable, le moniteur dispose d’une sortie DisplayPort, afin de chainer simplement les écrans. Attention toutefois, malgré un tarif assez élevé, ce moniteur n’est pas un produit dédié aux professionnels de l’image, qui disposent de gammes dédiées à des tarifs nettement plus salés. Les amateurs éclairés y trouveront quant à eux largement leur compte.

Côté connectique, le Philips dispose d’une entrée VGA, une HDMI MHL 2.0, une Displayport 1.2 et une Mini DisplayPort1.2. Une entrée et une sortie audio en mini jack en 3,5 mm. Deux haut-parleurs de 2 W pourront dépanner, et même servir d’enceintes principales pour les utilisateurs ne nécessitant pas forcément un système sonore plus performant.

Une dalle irréprochable

Le 272P7VPTKEB est équipé d’une dalle IPS 60 Hz en 3840×2160 pixels, avec un temps de réponse de 5 ms de gris à gris, une luminosité maximum de 350 cd/m² (oubliez le HDR), un contraste de 1 300:1, et d’un large angle de vision de 178 degrés.

Le traitement des couleurs en 12 bits (affiché en 10 bits) offre un excellent rendu des couleurs, même sans être calibré. A la sortie du carton, ce Philips offre certainement une des meilleures images parmi les moniteurs de cette catégorie que nous avons pu essayer, proche du rendu des écrans Apple.

Toutefois, et contrairement à Cupertino qui ne propose plus l’option, Philips a choisi avec bonheur de commercialiser son moniteur avec une dalle mate, permettant un placement bien moins contraignant, un vrai plus au quotidien.

Une proposition intéressante

Philips étoffe son catalogue d’un modèle intéressant, particulièrement pour les utilisateurs de machines dépourvues de webcam/microphone, manquant de Port USB 3.0 et désirant un écran que l’on pourra passer d’un affichage horizontal à vertical en un clin d’œil. La dalle produit des images riches en couleurs et très agréables, et le PowerSensor pourra également satisfaire les propriétaires soucieux d’économies d’énergie. Du côté des doléances, Philips pourrait faire évoluer à l’avenir son moniteur en lui offrant un Port USB-C/Thunderbolt 3 avec une puissance suffisante pour alimenter un MacBook Pro, et pourquoi pas un port Ethernet, permettant alors de se passer totalement de dock, et de mieux justifier un tarif moyen un peu élevé (attention, le moniteur voit son tarif varier du simple au double selon les boutiques).

Le moniteur Philips 272P7VPTKEB dès 456,47 euros à la Fnac

Philips

Let a comment