Advertisements

Tensions Iran-USA : De « grandes chances » que l’Iran tente de cibler les forces américaines – 20 Minutes

Spread the love
Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo lors d’une conférence de presse — OLIVIER DOULIERY / AFP

Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo a admis ce dimanche que les forces américaines stationnées au Proche-Orient pourraient subir les représailles de l’Iran après la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani, tué dans une frappe ordonnée par Donald Trump.

« Nous estimons qu’il y a de grandes chances que l’Iran commette une erreur et prenne la décision de s’en prendre à certaines de nos forces, de nos militaires en Irak ou soldats dans le nord-est de la Syrie », a déclaré le chef de la diplomatie américaine sur Fox News. « L’Iran commettrait une grave erreur s’il s’en prenait à eux mais nous nous préparons. »

Par ailleurs, le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a averti dimanche que l’armée américaine allait «payer le prix» pour avoir tué le général iranien Qassem Soleimani et un haut commandant irakien. «C’est l’armée américaine qui les a tués, et c’est elle qui va en payer le prix», a mis en garde dans une allocution télévisée le chef du mouvement chiite pro-iranien, haussant régulièrement la voix avec colère.

«Le juste châtiment, (visera, ndlr) la présence militaire américaine dans la région : les bases militaires américaines, les navires militaires, chaque officier et soldat dans la région», a-t-il averti.

Son discours, retransmis sur des écrans géants dans la banlieue sud de Beyrouth, un bastion du Hezbollah, a été interrompu par les slogans de ses partisans, qui scandaient par moment «Mort à l’Amérique».

11 partages
Advertisements

Leave a Reply