Advertisements

Tempête Gloria : une deuxième vague menace à partir de ce mardi soir dans les Pyrénées-Orientales – L’Indépendant

Spread the love

La neige est tombée depuis la nuit de lundi à mardi à très basse altitude sur le département. Un épisode hivernal accompagné de précipitations déjà significatives  en plaine. Mais le pire scénario reste à venir selon les prévisions météo et le risque de crue se précise. 

La tempête Gloria n’a pas fini de sévir sur le département. À 12 h, ce mardi 21 janvier, le bilan reste pour l’instant limité avec un peu plus d’un millier de foyers toujours privé d’électricité et quelques routes barrées mais aucune personne en difficulté à signaler. De belles images de neige témoignent également des poches de froid qui ont accompagné la dépression à basse altitude et qui ont provoqué des cumuls jusqu’à 30 centimètres de neige fraîche en Conflent, par exemple, ou en Haut-Vallespir.  

Une instabilité au-dessus du département et qui se traduit surtout par des volumes de précipitations d’ores et déjà importants depuis les dernières 24 h. Plus de 60 mm à Perpignan, 85 mm à Torreilles. 

Mais ces cumuls vont devenir préoccupants dans les heures qui viennent. Car la pluie incessante et ininterrompue qui redouble d’intensité depuis ce mardi midi, va s’aggraver à partir de 23 h. Selon les prévisions, le pic des précipitations est redouté dans la nuit de mardi à mercredi, avec un ralentissement espéré vers 6 h du matin, mercredi 22 janvier. 

Entre-temps, ce sont 150 mm d’eau, voire 200 mm supplémentaires selon les pires scénarios qui devraient tomber sur les P.-O. Avec les craintes de voir tous les cours d’eau du territoire en crue. Une accumulation au centre de toutes les inquiétudes et qui mobilise les autorités comme l’a rappelé le préfet des P.-O. lors de son intervention de mardi matin. Car la seconde lame de la tempête Gloria apporte non seulement ces pluies diluviennes mais aussi une forte houle en mer empêchant les fleuves et rivières de s’évacuer. Au-delà du risque de submersion à craindre sur tout le littoral, c’est le risque inondation qu’il va falloir surveiller de près sur tout le territoire avec des débordements inévitables en plaine. 

Advertisements

Leave a Reply