Tempête Aurore : 12 départements en vigilance orange, dont ceux d’Ile-de-France – Le Parisien

Les violentes rafales de la tempête Aurore qui soufflent sur une partie nord de la France depuis ce mercredi après-midi ont progressé vers l’est dans la nuit de mercredi à jeudi.

12 départements placés en orange

Après 17 départements dans la nuit, Météo France a réduit ce jeudi matin à 12 départements la vigilance orange en raison de ces vents violents. Il s’agit des départements d’Ile-de-France (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Essonne, Yvelines, Val-d’Oise, Seine-et-Marne), de l’Aisne, de la Marne, des Ardennes et de la Meuse.

Au passage de la dépression, 175 km/h ont été relevés à Fécamp et 122 km/h à Rouen (Seine-Maritime), 143 km/h à Granville (Manche), 106 km/h à Caen (Calvados)…

Les vents devraient perdre en intensité au fil de la matinée de ce jeudi, précise Météo France, à mesure qu’ils se décalent vers l’est pour atteindre la Lorraine.

Dégâts et perturbations

Ces fortes rafales observées sur la Haute Normandie se sont décalées rapidement vers le sud Picardie et la région parisienne, avant d’atteindre la Champagne-Ardenne et l’ouest lorrain en fin de nuit.

Elles ont provoqué des dégâts difficiles à évaluer en cours de nuit. Des chutes d’arbres, notamment dans la région de Quimperlé (sud Finistère) ont entraîné des coupures de routes. Des toitures se sont envolées par endroits, comme dans le secteur de Rostrenen (Côtes-d’Armor).

Des coupures d’électricité ou des chutes au sol de lignes téléphoniques ont également été signalées.

Par ailleurs, Météo France a maintenu une vigilance jaune vague-submersion dans les départements de la côte Atlantique.

Le trafic des RER perturbé en Ile-de-France

Quelques dégâts ont été observés dans la capitale. La toiture d’un immeuble d’habitation a notamment été complètement arrachée rue de l’Oise (XIXe).

Un toit de la rue de l'Oise (XIXe) a été arraché dans la soirée ce mercredi.
Un toit de la rue de l’Oise (XIXe) a été arraché dans la soirée ce mercredi.

Par ailleurs, le trafic du RER A est perturbé – et même totalement interrompu par endroits – en raison des intempéries et notamment d’arbres sur les voies. Le RER A ne circulait plus, ce matin, entre Joinville-le-Pont et Fontenay-sous-Bois et il est encore bloqué, au moins jusqu’à 8 heures, entre Nanterre Préfecture et Cergy-Le Haut/Poissy.

Le RER B est lui aussi perturbé sur l’ensemble de la ligne. Le trafic est par ailleurs interrompu sur une partie de la ligne C (entre Versailles Château/Saint-Quentin en Yvelines et Champ de Mars) et de la ligne D (entre Goussainville et Creil).

La circulation des transiliens est également rendue difficile à cause des conditions météorologiques, alerte la SNCF.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *