Advertisements

Téléphone au volant : le permis désormais immédiatement retenu en cas d’infraction double – LCI

Spread the love








Téléphone au volant : le permis désormais immédiatement retenu en cas d’infraction double | LCI

































Automobile

SÉCURITÉ ROUTIÈRE – Les règles se durcissent à l’encontre des automobilistes incapables de raccrocher. Le téléphone au volant couplé à une autre infraction donnera désormais lieu à la retenue automatique du permis de conduire. Dans les cas les plus extrêmes, le préfet pourra ensuite prononcer jusqu’à un an de suspension.

Annoncée il y a un an et demi, la mesure devient concrète. Tenir un téléphone en main tout en conduisant peut désormais donner lieu à une suspension du permis de conduire, à condition toutefois que cette imprudence au volant soit commise en même temps qu’une autre infraction. 

La liste de ces fautes vient d’être publiée dans un décret publié jeudi 21 mai au Journal officiel et entrant en application ce vendredi 22 mai. Il s’agit par exemple d’un défaut de clignotant, du non-respect des distances de sécurité, du franchissement d’une ligne continue, des excès de vitesse, des refus de priorité aux piétons ou des dépassements dangereux. 

Lire aussi

Concrètement, l’automobiliste qui commet l’une de ces infractions en même temps qu’il tient un téléphone verra désormais son permis immédiatement retenu 72 heures. Au-delà de cette période de rétention, le préfet pourra prononcer une suspension de permis pouvant aller jusqu’à six mois et même un an en cas d’accident, de conduite en état d’alcoolémie ou après usage de stupéfiant.

Pour rappel, conduire avec un téléphone en main (sans autre infraction) est déjà puni d’une amende de 135 euros et d’un retrait de trois points de permis. Comme le rappelle la Sécurité routière, le téléphone au volant est responsable d’un accident corporel sur dix et multiplie les risques d’accident par trois. 

Sur le même sujet

Et aussi


Advertisements

Leave a Reply