Telegram était l’app mobile la plus téléchargée en janvier

Spread the love

Certains développeurs d’apps de messagerie ont pu démarrer l’année 2021 sur les chapeaux de roue. En effet, à cause d’un changement des conditions d’utilisation qui éteint prévu sur WhatsApp, certains utilisateurs ne faisaient plus confiance au service de messagerie de Facebook, et se sont intéressés aux alternatives qui existent sur le web.

Parmi les applications qui ont observé une forte croissance due à cet événement, il y a Signal, mais aussi Telegram. Celui-ci avait d’ailleurs franchi la barre des 500 millions d’utilisateurs au mois de janvier.

Et aujourd’hui, nous apprenons que durant le mois de janvier 2021, Telegram était même l’app la plus téléchargée dans le monde. C’est ce que nous apprenons grâce à des données publiées par Sensor Tower.

« Telegram était l’application non-gaming la plus téléchargée au monde en janvier 2021 avec plus de 63 millions d’installations, 3,8 fois ses téléchargements en janvier 2020. Les pays avec le plus grand nombre d’installations Telegram étaient l’Inde avec 24%, suivie de l’Indonésie avec 10% », peut-on lire dans un communiqué.

Derrière Telegram, il y a le réseau social TikTok, qui continue de faire sensation. « TikTok était la deuxième application non-gaming la plus installée au monde le mois dernier avec près de 62 millions d’installations. Les pays avec le plus grand nombre d’installations TikTok provenaient de Douyin en Chine à 17%, suivis des États-Unis avec 10% », explique Sensor Tower.

Et à la troisième place de ce classement du mois de janvier, il y a Signal, une autre app de messagerie qui a observé une importante hausse du nombre d’utilisateurs. Comme Telegram, Signal se positionne comme un anti-WhatsApp, qui mise énormément sur la confidentialité afin d’attirer de nouveaux utilisateurs.

Telegram va commencer à générer des revenus grâce à des publicités

On notera que Telegram observe ce gain de popularité à un moment important. En effet, l’entreprise a désormais l’intention de gagner de l’argent.

Dans un billet publié en décembre, Pavel Durov, le patron de Telegram expliquait que jusqu’à présent, le service tourne grâce à ses économies. Cependant, alors que la communauté grandit, les coûts de fonctionnement augmentent.

Mais au lieu de vendre (comme l’ont fait les co-fondateurs de WhatsApp), Telegram va se tourner vers un modèle économique qui lui permettra de gagner de l’argent tout en respectant ses engagements en matière de confidentialité.

« Nous n’allons pas vendre l’entreprise comme les fondateurs de WhatsApp. Le monde a besoin d’un Telegram indépendant en tant que lieu où les utilisateurs sont respectés et où un service de haute qualité est assuré. Telegram doit continuer à servir le monde en tant qu’exemple d’entreprise technologique qui aspire à la perfection et à l’intégrité. Et, comme le montrent les tristes exemples de nos prédécesseurs, cela est impossible si vous devenez membre d’une société », expliquait le fondateur de Telegram.

Les publicités seront affichées sur les canaux de Telegram, un espace comparable à un réseau social sur lequel les utilisateurs peuvent s’adresser à une audience publique. C’est cette partie de l’application qui génèrera des revenus, tandis que les messages privés resteront privés.

On notera aussi que récemment, Telegram a lancé une nouvelle fonctionnalité afin de convaincre plus d’utilisateurs de WhatsApp ou d’autres services de messagerie à migrer vers son app. Il s’agit d’une fonction qui permet aux nouveaux utilisateurs de transférer l’historique de leurs conversations sur les autres services de messagerie vers Telegram.

Mais bien entendu, Telegram n’est pas la seule alternative à WhatsApp qui existe sur le marché. Précédemment, nous avons d’ailleurs publié une vidéo afin de faire le tour d’horizon de ces alternatives.

4.3 / 5

7,1 M avis

Leave a Reply