Un groupe lié au gouvernement iranien a tenté de pirater des responsables politiques américains

La présidentielle de 2020 approche et elle s’accompagne de craintes liées à de possibles tentatives d’intrusions étrangères dans la campagne. L’annonce faite par Microsoft n’est pas de nature à apaiser les peurs. Le géant de la Tech affirme en effet qu’un groupe de hackers liés au gouvernement iraniens a tenté, …

Advertisements