Sysadmins : facilitateur méconnu du travail à domicile

Spread the love
Sysadmins : facilitateur méconnu du travail à domicile

Les administrateurs systèmes sont en première ligne pour fournir un accès transparent aux applications et aux données critiques des entreprises. Ils règlent les problèmes de serveur avant même que les utilisateurs ne s’en rendent compte. Et, tels des pions dans un jeu d’échecs, ils défendent stratégiquement les réseaux contre la menace de violation. 

La transition vers le travail à domicile s’est faite plus ou moins progressivement, et les organisations ont dû s’adapter en faisant appel à des logiciels facilitant la communication entre les collaborateurs. Ces outils nécessitent cependant des ajustements, du suivi et de la surveillance. Et ce sont les administrateurs systèmes qui se sont chargés de ces taches. Ils remplissent donc un rôle clé, renforcé par les besoins induits par la pandémie.

publicité

Lutter contre la cybercriminalité

En 2020, les cyberattaques ont augmenté de manière significative comparativement aux années précédentes. Le rapport 2020 de l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité et des Systèmes d’Information) sur la cybersécurité note une multiplication par quatre des attaques par ransomware. 

Les cyberattaques sont ainsi devenues à titre d’exemple la première menace pour les entreprises et collectivités depuis l’an dernier. Si ces dernières sont à présent mieux préparées aux cyberattaques, c’est en partie grâce aux équipes techniques entièrement dédiées à ce but.

Selon une de nos études, 68 % des administrateurs systèmes interrogés ont estimé que le risque accru de cyberattaques en lien avec le travail à distance était le principal défi auquel ils ont été confrontés en 2020. Pour y faire face, ils ont dû revoir leur priorité : 29 % des administrateurs informatiques se sont davantage concentrés sur la cybersécurité pendant la pandémie qu’auparavant.

Assurer la continuité des activités

Maintenir la productivité des employés et minimiser les temps d’arrêt des réseaux et des systèmes sont les principales chartes d’un administrateur système, et elles n’ont jamais été autant mises à l’épreuve que l’année dernière. 

Lorsque les employés ont été renvoyés chez eux pour travailler, parfois du jour au lendemain, ce sont les administrateurs système qui ont été chargés de fournir et d’expédier suffisamment d’appareils à leurs collègues à domicile, d’offrir un accès transparent aux applications et aux données, de sécuriser les réseaux domestiques et de prendre en charge une main-d’œuvre dispersée et largement dépourvue de formation technique pour assurer la continuité des activités.

Protéger les utilisateurs contre eux-même

L’un des principaux moyens par lesquels les administrateurs système assurent la protection des données sensibles de l’entreprise consiste à protéger les utilisateurs et les réseaux associés contre les menaces internes involontaires. Ce défi a été considérablement exacerbé par le passage des utilisateurs au télétravail. 

Ces derniers ont alors eu accès aux données de l’entreprise depuis leur propre domicile, en utilisant des réseaux domestiques et des ordinateurs personnels, ce qui peut exposer des informations sensibles aux autres membres de la famille ou à des personnes malveillantes extérieures. 

C’est l’administrateur système qui a contribué à limiter cette vulnérabilité. En utilisant des outils de visibilité et de surveillance, en formant les employés aux meilleures pratiques et en instaurant des politiques de contrôle d’accès aux données, il a permis de sécuriser la majorité des systèmes informatiques. 

Pour autant, il est important que les utilisateurs adoptent une cyber-hygiène stricte, et s’abstiennent par exemple de cliquer sur les liens suspects.

Répondre aux demandes des collaborateurs dans des délais courts

Le travail à distance a opéré un changement dans les horaires d’activité. Une enquête de l’Association Nationale des DRH avance que, si le télétravail a bouleversé les modes de fonctionnements en entreprise, 93 % des directeurs des ressources humaines affirment que cela va transformer durablement les pratiques managériales. 

L’administrateur système doit donc s’adapter à ces changements et répondre aux besoins techniques des employés dans des délais parfois courts.

Cette profession souvent méconnue a donc joué un rôle clé au plus grave de la crise sanitaire. Lorsque les systèmes sont opérationnels et que les incidents de sécurité sont évités, il est facile d’oublier que les administrateurs système ont dû déployer des efforts considérables pour offrir une telle expérience sans friction. 

En définitive, pour assurer la protection des données sensibles d’une entreprise en période de télétravail, l’administrateur système n’est qu’un des nombreux maillons de la chaîne de cybersécurité. Les employés jouent également un rôle clé, et ont leur part de responsabilité pour maintenir un niveau de protection adéquat et homogène.

Leave a Reply