SYNTHESE. Six morts, des millions d’euros de dégâts… Le point vendredi soir après le passage de la tempête Alex – Nice-Matin

Spread the love

Six morts, seulement trois identifiés

Le bilan officiel est de six morts mais seuls trois d’entre eux sont définitivement identifiés.

Le procureur de la République de Nice, Xavier Bonhomme, rappelle que “sur un plan judiciaire, on se limite à tenter d’établir quelles sont les personnes disparues dans le cadre de la tempête. On est entre 6 et 8 personnes. Quand on a la certitude qu’un corps retrouvé provient d’un cimetière, il n’y a pas de suite judiciaire. Quand on a un doute en revanche, on procède aux investigations médico-légales. Il faut être prudent. Ce sont nécessairement des bilans provisoires. Ces bilans peuvent être évolutifs, à la hausse mais aussi à la baisse.”

Vingt-et une personnes sont toujours recherchées par les gendarmes, les sapeurs-pompiers, les militaires de la sécurité civile et les CRS de montagne. Le parquet de Nice lui s’en tient à 13 disparus dont 9 avec un témoin visuel.

Côté italien, huit corps ont été repêchés sont en cours d’identification.

1.276 personnes secourues

Les sapeurs-pompiers, vendredi à 18 heures, en étaient à 671 interventions, 1.276 personnes mises en sécurité ou sauvées.

775 sapeurs-pompiers sont engagés sur le terrain (dont 450 sont des renforts extérieurs).

Le montant des dégâts se dessine

Charles Ange Ginésy a annoncé une évaluation des destructions sur les bâtiments, réseaux d’eau et réseaux routiers de 840 millions d’euros.

Le Département a lancé un appel à la solidarité nationale.

Reconstruction des routes et ouvrages d’art: 500 millions d’euros.

Systèmes d’endiguement et protection contre les inondations: 250 millions d’euros.

Reconstruction du patrimoine bâtimentaire départemental: 58,2 millions d’euros.

Reconstruction de la fibre optique: 10 millions d’euros.

Participation financière à la reconstruction des infrastructures communales et intercommunale: 19,7 millions d’euros.

Le Département estime à environ 35 km le linéaire de routes détruites à reconstruire.

10 ouvrages d’art majeur ont été détruits dans la Roya. 32 routes sont coupées dont 7 dans la vallée de la Roya.

Une noria d’hélicoptères

Dans l’attente de liaisons terrestres viables, les hélicoptères (une quarantaine) ont effectué plus de mille rotations depuis la catastrophe du 2 octobre.

Un véritable pont aérien a été organisé entre Nice et les vallées.

Trois communes inaccessibles

Fontan, Tende, La Brigue restaient vendredi sans accès.

L’électricité revient peu à peu

Enedis a annoncé vendredi soir que seule “une vingtaine de foyers” reste sans électricité.

La quasi totalité des sinistrés ont désormais accès au courant soit via le réseau soit grâce à des groupes électrogènes.

Les plages en cours de nettoyage

Une centaine de jeunes sapeurs-pompiers vont venir en renfort pour débarrasser les plages du bois charrié par le déluge.

Par ailleurs, 17 tonnes de légumes et de fruits en provenance du Vaucluse vont être acheminées à la caserne des pompiers de Contes.

La solidarité avec nos vallées continue de s’exprimer. La cagnotte du groupe Nice-Matin dépasse les 60.000 euros.

Leave a Reply