Surprise ! Sony cède, et renonce à fermer les PS Store PS3 et PS Vita !

Spread the love

Il y a quelques semaines, Sony confirmait son intention de fermer, dans le courant de l’été, les boutiques virtuelles PS Store des PS3, PSP et PS Vita. Une décision qui a surpris de nombreux joueurs, avec des consoles qui n’allaient donc plus pouvoir accéder à leur boutique numérique, avec l’impossibilité de télécharger des jeux, des DLC… Toutefois, et contre toute attente, Sony vient de revenir sur sa décision.

Sony PS5 au meilleur prix Prix de base : 499 €

Voir plus d’offres

Les PS Store PS3 et PS Vita ne fermeront pas (mais celui de la PSP oui)

Sony Interactive Entertainment explique, par l’intermédiaire de son CEO Jim Ryan : “Nous avons récemment averti les joueurs que le PlayStation Store sur PS3 et PS Vita allait fermer cet été. Cependant, après mûre réflexion, nous avons compris que nous avions pris la mauvaise décision. C’est pourquoi je suis ravi de vous annoncer aujourd’hui que nous n’allons finalement pas fermer le PlayStation Store sur PS3 et PS Vita. En revanche, il disparaîtra bien de la PSP le 2 juillet 2021, comme prévu.

En effet, suite à l’annonce de la fermeture du PS Store, de nombreux joueurs ont affiché leur mécontentement envers Sony. En effet, bien que certains joueurs profitent aujourd’hui de la PS5, certains prennent encore un vrai plaisir à profiter des nombreux jeux proposés par l’antique PS3, dont le PS Store déborde littéralement de hits. Idem du côté de la PS Vita, avec une console portable qui n’a pas su trouver la voie du succès, malgré d’évidentes qualités.

Je suis également ravi que nous puissions laisser ce pan de notre histoire indemne pour les joueurs, tout en nous concentrant sur de nouveaux univers de jeu sur PS4, PS5 et la prochaine génération de réalité virtuelle” explique Jim Ryan. A ce sujet, rappelons que le prochain titre majeur de la PS5 est un certain The Returnal, à venir en fin de mois, sans oublier Ratchet & Clank Rift Apart, attendu pour sa part le 11 juin.

Un rétropédalage en catastrophe qui rappelle quelque peu celui de la division Xbox il y a quelques mois. En effet, Microsoft avait décidé d’augmenter considérablement le tarif de son abonnement Xbox Live Gold. Là aussi, face à la grogne des joueurs, le géant américain avait été contraint de revenir sur sa décision… dès le lendemain.

Leave a Reply