Sur Clubhouse, Bill Gates explique pourquoi il préfère Android à iOS

Spread the love

Il y a quelques jours, Bill Gates a donné sa première interview sur Clubhouse, une récente application destinée aux conférences en ligne. Fort de son succès, le service rassemble de nombreux entrepreneurs (Musk, Zuckerberg…) qui traitent de multiples sujets, ce qui a mené le fondateur de Microsoft à s’y rendre pour un entretien avec le journaliste Andrew Ross Sorkin.

« Le smartphone que j’utilise se trouve être un Android »

Lors de cette interview, Sorkin a demandé à Bill Gates s’il préférait le système d’exploitation Android ou iOS, un éternel débat qui n’aura jamais de réponse véritablement définitive. À cela, ce dernier a indiqué qu’il penchait plutôt du côté d’Android pour une utilisation au quotidien : « Comme je veux être à l’affût de tout, je joue souvent avec des iPhone, mais le smartphone que j’utilise se trouve être un Android ».

Il ajoute, avec plus de détail :  « Certains fabricants d’Android pré-installent les logiciels Microsoft d’une manière qui me facilite la tâche. Ils sont plus flexibles quant à la façon dont le logiciel se connecte au système d’exploitation. C’est donc à cela que je me suis habitué. Vous savez, beaucoup de mes amis ont un iPhone, donc il n’y a pas d’exclusivité ».

Bill Gates n’a pas évoqué directement la marque de smartphones tournant sous Android qu’il utilise. Toutefois, il ne serait pas étonnant qu’il parle de Samsung, car la marque coréenne et Microsoft sont en partenariat depuis l’année 2015. Lors de la signature de l’accord, le but était de permettre de pré-installer les applications du groupe sur le système d’exploitation Android, dont les téléphones du constructeur.

La question a été posée alors que Clubhouse est accessible uniquement sous iOS et sur invitation pour l’instant. Le cofondateur de l’application, Paul Davidson, a également rejoint la salle pendant la réunion afin d’indiquer que l’entreprise travaillait sur une version Android — aucune date de sortie plus précise n’a été communiquée. Actuellement, le service compte plus de 1,5 million d’utilisateurs dans le monde.

Leave a Reply