Suivi de sport : Strava mise tout sur un abonnement unique

Spread the love

Strava, la populaire application de suivi de course à pied et de vélo, revoit de fond en comble son modèle économique. Cette évolution ne fera pas plaisir à certains utilisateurs qui vont y perdre au change, mais il en va de la survie de l’application, affirment les deux fondateurs dans un email à leurs clients :

Notre entreprise n’est pas encore rentable et il est impératif que nous atteignons la rentabilité si nous voulons mieux vous servir. […] L’abonnement Strava devient central. Cela signifie qu’à partir de maintenant, certaines des fonctionnalités qui étaient gratuites ne seront disponibles qu’aux abonnés. C’est notamment le cas des classements sur les segments et d’autres fonctionnalités complexes dont la maintenance se révèle être coûteuse.

Strava, qui a le mérite de la clarté, liste sur son site toutes les fonctions auparavant gratuites qui deviennent payantes :

  • Classements des segments (la consultation des 10 premiers du classement reste gratuite)
  • Comparer, filtrer et analyser les efforts par segment
  • Conception d’itinéraires sur strava.com, avec cartes améliorées et prise en charge des segments
  • Courses à pied associées : comparez vos performances lors de vos diverses courses à pied sur les mêmes parcours
  • Journal d’entraînements sur Android et sur strava.com
  • Comparaisons et tendances mensuelles

Pour pousser les utilisateurs à s’abonner, retirer des fonctionnalités gratuites n’est pas suffisant, c’est pour cela que Strava muscle dès aujourd’hui son offre payante avec ces nouvelles fonctions :

  • amélioration des fonctionnalités Itinéraires, avec des recommandations et des préparations d’itinéraires sur iOS et Android
  • Sorties à vélo en correspondance : comparez vos performances sur vos sorties effectuées sur les mêmes parcours
  • Consultez votre historique complet d’entraînement avec votre Journal d’entraînements désormais disponible sur iOS
  • L’analyse de l’entraînement est maintenant disponible pour tous les types d’activités
  • La vitesse ajustée selon la pente (VAP) est à présent disponible sur iOS et Android
Les fonctions gratuites sont désormais réduites au strict minimum.

Il y a aussi du changement pour ceux qui payaient déjà Strava. En effet, les trois packs proposés jusque-là (entraînement, sécurité et analyse, avec chacun leurs fonctions dédiées) sont remplacés par un abonnement unique à 5 €/mois avec engagement d’un an (les deux premiers mois sont gratuits). C’est plus simple que la précédente offre, mais c’est plus cher pour les sportifs qui avaient souscrit un seul pack.

Pour ceux qui ne peuvent pas dépenser cette somme (« pas plus cher qu’une ou deux barres énergétiques », font-ils néanmoins remarquer), les deux fondateurs affirment que la version gratuite restera disponible indéfiniment, mais plus que jamais, elle sert de tremplin vers la formule payante.

Grâce aux revenus générés par les abonnements, Michael Horvath et Mark Gainey promettent le développement de nouvelles fonctionnalités et l’absence de publicités ainsi que de vente de données personnelles. « En accordant une place plus importante au système d’abonnement, Strava sera ainsi en mesure de servir les athlètes pendant des décennies, en installant un rapport de confiance avec sa communauté de sportifs », déclarent-ils. La communauté va-t-elle les suivre sur ce chemin ?

Leave a Reply