Streaming : les hausses de tarifs pourraient coûter très cher aux plateformes

Spread the love

En décembre dernier, Disney+ a annoncé de nombreuses nouvelles séries Marvel et Star Wars pour rassurer ses investisseurs. Dans le même temps, le géant du divertissement nous informait d’une mauvaise nouvelle : l’augmentation de ses tarifs. Ainsi, dès le mois de février, il faudra débourser 8,99 euros par mois contre 6,99 euros aujourd’hui. Les personnes actuellement abonnées disposent toutefois d’un répit jusqu’au mois d’août prochain. Netflix a de son côté augmenté ses tarifs aux États-Unis en fin d’année dernière, faisant craindre le même type de hausse en France.

Netflix continue d’investir massivement dans les contenus

Les plateformes ont plus qu’intérêt à se montrer très prudentes en la matière. C’est ce que laisse suggérer un sondage réalisé aux États-Unis par YouGov pour Variety. Ainsi, lorsqu’on leur demande ce qui pourrait leur donner envie d’annuler leur abonnement à une plateforme de streaming, 71 % des répondants ont cité une augmentation des prix. Dans un contexte économique où de nombreux américains ont perdu leur emploi, les consommateurs semblent donc scruter de près leurs dépenses.

Dans le détail, 34 % des personnes interrogées ont également cité l’arrêt de la production d’une série originale dans les raisons qui les feraient songer à un désabonnement. Les films originaux semblent un peu moins déterminants dans les choix et seulement 16 % l’évoquent comme un motif possible de rupture.

Reste que ce sondage concerne l’ensemble des services sans distinction. On peut donc penser que des plateformes comme Disney+ et Netflix, dont le catalogue combine qualité et quantité, disposent d’atouts importants pour convaincre leurs abonnés de rester. Cette dernière pourrait d’ailleurs investir jusqu’à 19,03 milliards de dollars dans la production de nouveaux contenus en 2021.

4.3 / 5

10,9 M avis

Leave a Reply