Steam : des millions d’euros d’amende pour Valve, Capcom, Koch Media…

Spread the love

Pendant quelques années, la plateforme Steam (Valve) a sciemment empêché, avec l’aval de certains éditeurs, le téléchargement de plusieurs jeux vidéo en fonction de la localisation géographique des joueurs. Pour la Commission Européenne, c’est un fait : “Les utilisateurs situés en dehors d’un État membre désigné ne pouvaient pas activer certains jeux vidéo sur PC à l’aide des clés d’activation Steam.”

Les meilleures consoles

Steam (et quelques éditeurs) épinglé par la Commission Européenne

Une pratique de “blocage géographique” qui aurait été effective de 2010 à 2015, et qui est contraire aux lois dictées par la Commission Européenne. Un blocage qui a concerné notamment la République Tchèque, la Pologne, la Hongrie, la Roumanie, la Slovaquie, l’Estonie, la Lettonie ou encore la Lituanie. Aujourd’hui, cette même Commission Européenne a infligé une amende de 7,8 millions d’euros, à l’encontre de Valve, mais aussi de divers éditeurs.

prison hacker Sony EA Steam

© Unsplash / Bill Oxford

Si le fondateur de Steam a écopé d’une amende de 1,6 million d’euros, Focus Home Interactive a de son côté reçu une amende de 2,9 millions d’euros. On s’en sort “mieux” chez Bandai Namco avec 340 000 euros d’amende seulement. Sont concernés également Capcom, Zenimax, ainsi que Koch Media. Au total, c’est une centaine de titres qui seraient concernés par cette affaire de blocage.

Selon Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de la concurrence : “Les sanctions adoptées aujourd’hui contre les pratiques de «blocage géographique» de Valve et de cinq éditeurs de jeux vidéo sur PC rappellent qu’en vertu du droit de la concurrence de l’UE, il est interdit aux entreprises de restreindre contractuellement les ventes transfrontières. De telles pratiques privent les consommateurs européens des avantages du marché unique numérique de l’UE et de la possibilité de comparer les prix afin de trouver l’offre qui leur convient le mieux dans l’UE.”

La Commission Européenne a précisé que les différents éditeurs mis en cause ont choisi de collaborer avec la justice, au contraire de Valve. Une affaire qui ne devrait toutefois pas vraiment faire vaciller le géant américain, qui a tout récemment pu fêter un nouveau record en termes d’audience sur sa plateforme Steam, avec pas moins de 25 millions de joueurs connectés en simultané.

Leave a Reply