SpaceX se prépare bien à une introduction en bourse pour Starlink

Spread the love

Le cours boursier de Tesla perdait jusqu’à 8 % lundi, mais cela n’empêche pas Elon Musk de garder la tête tournée vers le ciel. Le 8 février dernier, alors que SpaceX terminait une opération de levée de fonds à plus de 850 millions de dollars, le patron et entrepreneur sud-africain a parlé d’une introduction en bourse de Starlink.

Le sujet, discuté mainte et mainte fois sur les sites financiers spécialisés, devrait bel et bien entraîner le service d’internet haut débit par satellites vers le marché des capitaux. Seulement, l’entité passerait très certainement par une scission avec SpaceX, tant l’entreprise aérospatiale ne compte pas de son côté à devenir publique.

Confirmation d’Elon Musk

Pour confirmer ces dires, Elon Musk a répété sa prédiction sur le fait que Starlink entrerait en bourse une fois que son flux de trésorerie serait prévisible. Dit plus simplement : une fois que Starlink aura disposé son offre à travers différents pays du monde, que le débit sera conséquent (il devrait doubler cette année) et que les législations soient suffisamment dociles (particulièrement en Europe).

Dans un tweet, le patron de SpaceX disait : « Une fois que nous pouvons raisonnablement bien prévoir les flux de trésorerie, Starlink entrera en bourse ». À l’heure actuelle, 10 000 personnes profitent du réseau internet de Starlink. En version bêta.

Quand est-ce que l’on pourrait donc planifier l’introduction en bourse ? Dans un entretien avec Business Insider, des spécialistes du domaine avaient tenu à avertir que Starlink devrait très certainement dépasser les 3 millions d’abonnés. Un cap qu’ils estiment possible d’ici trois ans, afin de pouvoir commencer à imaginer un modèle rentable.

Elon Musk le reconnaissait. Il tablait surtout sur un investissement et des pertes massives en 2022, sans évoquer les années suivantes. « SpaceX doit traverser un gouffre profond de flux de trésorerie négatifs au cours de l’année prochaine pour rendre Starlink financièrement viable », commentait-il.

Par habitude avec l’homme, il est certain que nous n’aurons pas de date précise dans les prochains mois. Starlink restera bien privé et discret sur ses résultats. Pour gagner l’espace et coloniser l’orbite basse, l’entité de SpaceX devrait continuer à demander des fonds colossaux. Une leçon à tous les entrepreneurs : ce n’est pas parce que l’on flotte dans l’espace que l’on échappe à la vallée de la mort.

Leave a Reply