Sortie des modems 5G d’Apple sur les iPhone de 2023 ?

Spread the love

Contrairement à la plupart de ses concurrents, Apple utilise ses propres SoC sur l’iPhone. Cela permet à la firme de contrôler à la fois la partie logicielle et la partie matérielle de ses smartphones, ce qui est un avantage.

En revanche, pour connecter ses iPhone aux réseaux mobiles, Apple dépend encore de compagnies tierces. Et cela est probablement l’une des raisons pour lesquelles la firme de Cupertino a été en retard sur la 5G. En effet, alors que les premiers smartphones 5G sous Android sont arrivés en 2019, Apple n’a sorti ses iPhone 5G qu’au dernier trimestre 2020.

Apple a déjà subi les conséquences de sa dépendance vis-à-vis des fournisseurs

Apple était en conflit avec Qualcomm. Et il a d’abord dû trouver un arrangement (à plusieurs milliards de dollars) afin de se fournir en modems 5G auprès de cette entreprise.

C’est cet arrangement qui permet à l’iPhone 12 d’utiliser des modems 5G de Qualcomm. Mais si le problème a été résolu, Apple compte bien concevoir ses propres modems 5G pour les futurs produits.

Et d’après un article récemment publié par MacRumours, qui relaie une note qui aurait été publiée par des analystes de Barclays, les premiers iPhone équipés de modems 5G Apple à la place de ceux de Qualcomm pourraient sortir en 2023. A priori, l’utilisation de ces modems faits maison ne devrait pas seulement permettre à Apple de ne plus être dépendant que Qualcomm, mais aussi d’apporter des améliorations en matière de connectivité.

Apple se donne les moyens pour concevoir ses propres technologies pour la 5G

En tout cas, Apple n’hésite pas à investir afin de muscler ses capacités à concevoir ses propres modems. En 2019, la firme de Cupertino a annoncé l’acquisition d’une partie d’Intel spécialisée dans les modems pour mobiles.

Le coût de l’acquisition était d’un milliard de dollars. Mais grâce à celle-ci, Apple a pu embarquer plus de 2 000 salariés. Et surtout, il a fait l’acquisition de technologies et de brevets : un total de 17 000 brevets « allant des protocoles pour les normes cellulaires à l’architecture du modem et au fonctionnement du modem. »

« Ces solutions, associées à notre acquisition significative de propriétés intellectuelles innovantes, contribueront à accélérer notre développement sur les futurs produits et permettront à Apple de se distinguer davantage », avait indiqué la firme de Cupertino.

Plus récemment, Apple a également annoncé un important investissement de plus d’un milliard d’euros sur trois ans à Munich afin de recruter plus d’ingénieurs et lancé une nouvelle installation spécialisée dans la connectivité.

« La nouvelle installation accueillera l’unité cellulaire en pleine croissance d’Apple et le plus grand site de recherche et développement d’Europe pour les semi-conducteurs et logiciels sans fil mobiles. L’équipe crée la 5G et les technologies futures, apportant de l’innovation à tous les aspects de l’expérience sans fil grâce à l’intégration transparente de l’ingénierie matérielle et logicielle », indique Apple.

Tout en renforçant sa présence en Europe, Apple continue ainsi de se doter de moyens pour développer ses technologies autour de la 5G. Mais malgré tous ces efforts, à en croire la rumeur, il faudrait donc attendre assez longtemps avant de voir les premiers iPhone avec des modems 5G Apple sur le marché.

En attendant, la firme devrait quand même proposer des améliorations en matière de connectivité. Par exemple, avec les iPhone de 2021, la firme devrait proposer la prise en charge de la 5G mmWave dans plus de pays.

Pour le moment, seuls les iPhone 12, iPhone 12 mini, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max vendus aux États-Unis prennent en charge cette version de la 5G qui est la plus rapide. On notera aussi que prochainement, Apple pourrait lancer ses premiers iPad 5G. En effet, une rumeur circule actuellement indiquant que la firme pourrait dévoiler ses nouveaux iPad Pro ce mois de mars. Et des versions 5G seraient au programme.

Leave a Reply